Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Installation d’outils de développement

Objectifs d’apprentissage

Dans ce projet, vous apprendrez à :

  • Installer les outils de développement recommandés pour créer et utiliser des composants Web Lightning
  • Créer un composant Web Lightning
  • Corriger les erreurs présentes dans votre code à l’aide des outils de développement fournis
  • Configurer une présentation d’enregistrement pour afficher votre composant Web Lightning

Saviez-vous que vous pouvez bénéficier des connaissances d’un expert ? Regardez cette vidéo pour en apprendre davantage sur les thèmes abordés dans ce projet :

Vous avez entendu parler du tout nouveau modèle de programmation composants Web Lightning et souhaitez maintenant créer vos propres composants Web. D’abord, vous avez besoin d’outils. De même que vous avez besoin d’un marteau pour planter des clous dans une poutre en bois (à moins d’avoir une force herculéenne qui vous permette de le faire à mains nues), vous avez besoin d’outils pour écrire des composants Web Lightning. 

Certes, vous pouvez créer un composant Web Lightning avec n’importe quel éditeur de texte. Vous n’y trouverez cependant pas le même niveau de confort et de prise en charge qu’un ensemble d’outils spécialisés. Si vous êtes un développeur Salesforce expérimenté et que vous souhaitez incorporer des composants Web Lightning à vos applications, vous aurez plus de succès si vous étoffez votre boîte à outils. Si vous êtes plutôt un développeur débutant sur Salesforce et que vous souhaitez commencer à créer des composants Web Lightning, vous aurez intérêt à vous familiariser avec la bonne boîte à outils pour travailler sur des projets Salesforce.

Les composants Web Lightning étant basés sur les normes Web modernes, il est logique que les outils associés soient les plus répandus chez les développeurs Web à l’heure actuelle.

Salesforce CLI

À l’instar de nombreux autres modèles et langages de programmation, Salesforce inclut une interface de ligne de commande (CLI). Si vous avez déjà utilisé npm, yarn, gradle ou maven, Salesforce CLI vous semblera familier. Il aura simplement l’avantage d’être fait sur mesure pour les tâches de développement Salesforce (et d’être efficace même si vous vous perdez un peu dans les acronymes).

Salesforce CLI vous permet d’interagir avec vos environnements Salesforce de différentes manières, telles que la récupération ou l’envoi de code ou encore les échanges avec des données. La CLI se compose de plusieurs plug-ins. Ceux-ci fournissent des fonctionnalités spécifiques importantes. Par exemple, le plug-in salesforcedx permet d’interagir avec les organisations Salesforce et leurs données.

Si vous avez déjà installé Salesforce CLI, vous pouvez ignorer cette section.

  1. Téléchargez Salesforce CLI à l’aide du lien correspondant à votre système d’exploitation :
    Système d'exploitation
    Lien vers le programme d'installation
    macOS
    https://sfdc.co/sfdx_cli_osx
    Windows 32 bits
    https://sfdc.co/sfdx_cli_win
    Windows 64 bits
    https://sfdc.co/sfdx_cli_win64
    Debian/Ubuntu 64
    https://sfdc.co/sfdx_cli_linux
    Téléchargez l'archive depuis l'une des URL du fichier manifest, extrayez l'archive, puis exécutez le script ./install.
    Debian/Ubuntu x86
    https://sfdc.co/sfdx_cli_linux_x86
    Téléchargez l'archive depuis l'une des URL du fichier manifest, extrayez l'archive, puis exécutez le script ./install.
  2. Exécutez le programme d’installation téléchargé.
  3. Après l’installation, ouvrez une invite de ligne de commande, telle que cmd sous Windows ou Linux ou Terminal sous macOS.
  4. Exécutez la commande suivante pour confirmer l’installation :
    sfdx plugins --core
    Vous devriez voir quelque chose de ce genre :

Sortie de terminal des plug-ins Salesforce CLI

Le plug-in salesforcedx doit être répertorié en tant que version 45.x.x ou ultérieure.

Vous voilà prêt à utiliser Salesforce CLI ! Facile, non ? Passons maintenant à l’outil suivant de votre arsenal de développeur de composants Web Lightning : l’IDE.

Visual Studio Code

Visual Studio Code est l’éditeur de code de référence des développeurs Salesforce. Il est gratuit, de source ouverte et disponible pour Windows, Linux et macOS. Visual Studio Code est un IDE bien implanté parmi les développeurs Web. Désormais, c’est également un IDE efficace pour la création de composants Web Lightning. Salesforce fournit des extensions gratuites pour Visual Studio Code qui simplifient encore plus votre expérience de développement.

Suivez les instructions ci-dessous pour installer Visual Studio Code. 

  1. Téléchargez et installez la toute dernière version de Visual Studio Code pour votre système d'exploitation. Si vous avez déjà installé Visual Studio Code, il n'est pas nécessaire de le réinstaller.
  2. Lancez Visual Studio Code.
  3. Cliquez sur l’icône Sélecteur d’extension dans la barre latérale gauche de Visual Studio Code pour afficher les extensions dans la barre latérale.
  4. Saisissez lightning web components dans la barre de recherche. Vous verrez apparaître la liste des extensions disponibles.
    Liste des extensions Salesforce dans Visual Studio Code
  5. Cliquez sur Install (Installer) en regard de l’extension composants Web Lightning.
  6. Appuyez sur Cmd+Maj+P sous macOS ou sur Ctrl+Maj+P sous Windows ou Linux pour afficher la palette de commandes. Dans la palette de commandes, saisissez sfdx pour afficher une liste initiale des commandes disponibles.

Vous avez terminé ! Vous avez installé tous les outils nécessaires au développement de votre premier composant Web Lightning.

Nous fournissons également le pack d’extensions Salesforce. Celui-ci fournit d’excellents outils de développement pour la plate-forme Lightning. Il inclut également des outils compatibles avec Apex ou Visualforce, et même un débogueur Replay. 

Activation de Dev Hub

Pour ce projet, vous utilisez votre Trailhead Playground comme Dev Hub et créez un composant Web Lightning dans une organisation test. Mais d’abord, expliquons ce que sont un Dev Hub et une organisation test.

Une organisation test est un environnement Salesforce dédié, configurable et temporaire que vous pouvez rapidement créer lorsque vous démarrez un projet, une branche de fonctionnalité ou un test de fonctionnalité.

Un Dev Hub (ou une plate-forme de développement) est la principale organisation Salesforce que vous et votre équipe utilisez pour créer et gérer vos organisations tests.

Remarque

Remarque

Une fois que vous avez activé un Dev Hub dans votre organisation, vous ne pouvez plus le désactiver.

  1. Lancez votre Trailhead Playground
  2. Cliquez sur Icône d’engrenage de configuration, puis sélectionnez Setup (Configuration).
  3. Dans Setup (Configuration), saisissez Dev Hub dans la case Quick Find (Recherche rapide), puis sélectionnez Dev Hub.
  4. Pour activer le Dev Hub, cliquez sur Enable (Activer).

Voilà ! Vous avez configuré votre Dev Hub en activant l’extension composants Web Lightning et vous avez téléchargé, installé et configuré les outils dont vous avez besoin. L’étape suivante consiste à utiliser ces outils pour créer votre premier composant Web Lightning.

Nous ne vérifierons pas votre configuration. Cliquez sur Verify Step (Vérifier l’étape) pour passer à l’étape suivante.