Planification de votre déploiement

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :
  • De planifier votre déploiement.
  • De définir les métriques que vous utilisez pour mesurer la réussite.
  • D’élaborer vos politiques sur les appareils mobiles et la sécurité.

Tout dépend de la préparation

Vous avez peut-être déjà entendu dire « Construisez, et les gens viendront ». Eh bien ça ne s’applique pas du tout pour le déploiement de nouvelles technologies pour vos utilisateurs.

Réaliser un projet consiste autant à préparer vos utilisateurs à une nouvelle expérience qu’à implémenter les étapes techniques. C’est pour cela qu’à ce stade du processus de déploiement, vous allez apprendre comment planifier un lancement réussi.

Au cours de l’étape de préparation, que vous soyez seul ou en équipe, avec un chef de projet ou avec le département de gestion du changement de votre entreprise,

votre rôle dans l’organisation et l’exécution du déploiement est crucial. En tant qu’administrateur, votre rôle va bien au-delà des tâches de création de rapports, de création de champs ou de réinitialisation de mots de passe. Vous êtes, en fait, le conseiller de confiance Salesforce de votre entreprise. Et en ce qui concerne l’application Salesforce, c’est à vous de concrétiser les objectifs de mobilité de votre société.

Création d’un groupe Chatter pour l’équipe de déploiement

Nous avons parlé de la constitution de votre équipe de déploiement dans une unité précédente. Lorsqu’elle est prête, créez un groupe Chatter et invitez les membres de votre équipe. Avec Chatter, il est possible de partager des fichiers, de collaborer en contexte et de partager des mises à jour importantes avec l'ensemble de l'équipe.

Capture d’écran montrant un exemple de groupe Chatter

Le planning du projet fait partie des documents essentiels à partager avec les membres de votre équipe. Tenez-le à jour, et postez un lien dans le groupe Chatter de l’équipe.

Choisir une date de lancement

Choisissez judicieusement votre date de lancement ! Faites coïncider votre date de lancement avec la réunion de démarrage des ventes de votre société ou un autre grand événement, afin d’optimiser votre visibilité pour le déploiement. Évitez les périodes de vacances et confirmez, à l’avance, la disponibilité des parties prenantes. Si une partie prenante principale est en vacances trois semaines avant votre date de lancement, choisissez-en une autre !

Probablement un bon moment Pas vraiment
Démarrage des ventes ou concours Vacances
Réunion d’entreprise Fin du trimestre / de l’année fiscale
Basse saison (si applicable) Lorsque les partenaires impliqués sont en vacances

Profitez-en pour revoir votre feuille de route Salesforce et retirez tous les projets pouvant concurrencer votre déploiement. Collaborez avec votre sponsor exécutif afin de contrecarrer toutes sortes de problèmes tels que des projets non Salesforce concurrents requérant les ressources dont vous avez besoin pour votre déploiement. Si votre déploiement semble particulièrement complexe, il faudra peut-être conseiller à votre société de suspendre les autres projets jusqu’à la fin du vôtre.

Création du planning du projet

Maintenant que vous avez une date de lancement, vous pouvez planifier à rebours et créer un planning qui vous aidera à atteindre votre cible. Dressez une liste de toutes les choses à faire avant la mise en service, puis faites une estimation du temps et des ressources nécessaires. Établissez un calendrier pour la complétion de toutes les tâches, rassemblez votre équipe, et mettez-vous au travail. Cela vous semble faisable ?

Bien sûr, cela nécessitera du temps et de la coordination ; pensez à utiliser votre méthode de gestion de projet préférée, feuille de calcul ou application, pour gérer tous les jalons et toutes les tâches du projet.

Déployer l’application Salesforce peut prendre aussi bien quelques semaines que plusieurs mois. Cela dépend de multiples facteurs tels que la complexité de votre organisation, le nombre d’utilisateurs, la méthode de gestion des changements de votre société ou si vous êtes un nouveau client mettant en œuvre Salesforce.

Définir des mesures de réussite

Une des principales tâches que vous devrez accomplir au cours de l’étape de planification du déploiement est la définition de vos mesures de réussite. C’est à travers elles que vous saurez si votre projet a été un succès, en fonction des critères que vous aurez définis.

Travaillez avec votre sponsor exécutif et vos parties prenantes afin de déterminer la façon de mesurer votre réussite pour chacun de vos cas d’utilisation mobiles. Documentez les points faibles actuels et recherchez comment mesurer les améliorations dans ces domaines. Par exemple, vous pouvez rechercher les gains de productivité, les gains de qualité des données ou les objectifs financiers tels que :

  • Une réduction de 20 % des opportunités sans tâches de suivi
  • Une augmentation de 15 % des appels enregistrés
  • Une augmentation de 5 % du taux de conversion des pistes

Vous pouvez également mesurer la réussite de votre déploiement en vous appuyant sur l’avis de vos employés ou de vos clients, soit en recueillant des commentaires via une application de sondage disponible sur AppExchange, soit en envoyant à vos employés un petit questionnaire via Chatter. Une autre métrique possible serait l’adoption par les utilisateurs, pour laquelle vous examineriez les données de connexion et d’utilisation.

Quelles que soient les métriques que vous définissez, pensez à faire une étude de l’état de base, ou prenez une mesure analytique instantanée, afin de pouvoir mesurer toute augmentation ou réduction consécutive à votre lancement. Nous parlerons des méthodes pour mesurer la réussite dans une prochaine unité. À ce stade, vous pouvez vous contenter de discuter avec votre équipe de projet pour résumer les mesures spécifiques à surveiller.

Élaborer les politiques sur les appareils mobiles et la sécurité

Avant de déployer l’application Salesforce dans votre organisation, vous devez élaborer les stratégie de sécurité mobile et de conformité de votre entreprise. Chaque organisation est différente, et ces politiques dépendent de la taille, du secteur et de la culture de l’entreprise.

Nous allons présenter ici les concepts de base. Consultez néanmoins l’article d’aide Sécurité des applications mobiles avant d’effectuer votre lancement sur mobile. Ce module est le meilleur moyen pour apprendre à sécuriser l’application mobile, à protéger les données de votre société et à contrôler l’accès à Salesforce depuis les appareils mobiles.

Appareils

Un des premiers points à déterminer concerne l’accès à l’application Salesforce de vos utilisateurs : leur appareil personnel, l'appareil fourni par l’entreprise ou les deux. Si vous permettez à vos employés d’utiliser leurs propres appareils, il vous faut une politique énonçant les règles et les responsabilités relatives aux appareils personnels (BYOD : Bring Your Own Device).

Qu’ils soient la propriété de l’entreprise ou des utilisateurs, assurez-vous que tous les appareils respectent la configuration requise pour utiliser l’application Salesforce (voir la section Ressources).

Sécurité

L’application Salesforce offre de base une sécurité de niveau professionnel. Vous pouvez vérifier les politiques relatives aux délais d’expiration des sessions, aux exigences de code PIN, au stockage des données hors ligne, aux listes des adresses IP de confiance, et bien d’autres, en utilisant les stratégies d’applications connectées. Les informations sensibles sont toujours stockées dans une base de données cryptée, qui est aussi cryptée par le système d’exploitation.

Vous pouvez utiliser l’application Salesforce en combinaison avec Mobile Device Management (MDM), également appelé Mobile Enterprise Management (MEM). Ces outils vous aident à gérer vos politiques BYOD, à approvisionner des appareils avec des applications préinstallées, à envoyer des certificats d’identification d’entreprise, à installer des profils VPN, et à diriger l’accès à un catalogue d’applications d’entreprise.

L’utilisation de MDM peut s’avérer utile, car il permet d’envoyer automatiquement l’application Salesforce à vos utilisateurs ou de définir automatiquement leur hôte de connexion personnalisé pour plus de commodité. Et si vous êtes dans un secteur industriel fortement réglementé, il se peut que vous ayez à verrouiller entièrement les appareils de l’entreprise pour vous conformer aux contraintes légales. Il vous revient de déterminer si votre société doit utiliser l’application Salesforce indépendamment ou conjointement à MDM.

Authentification unique

Si vos employés accèdent au site complet de Salesforce par authentification unique, iI est probablement nécessaire d’effectuer quelques modifications pour un bon fonctionnement avec l’application Salesforce. Avant le lancement, consultez l’article d’aide Authentification unique et assurez-vous de tester l’application Salesforce avec votre solution d’authentification unique.

Bien, votre plan est en place, vous pouvez annoncer le déploiement de l’application Salesforce au sein de votre société.

Formez-vous gratuitement !
Créez un compte pour continuer.
Qu’est-ce que vous y gagnez ?
  • Obtenez des recommandations personnalisées pour vos objectifs de carrière
  • Mettez en pratique vos compétences grâce à des défis pratiques et à des questionnaires
  • Suivez et partagez vos progrès avec des employeurs
  • Découvrez des opportunités de mentorat et de carrière