Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Création de liens profonds vers du contenu myTrailhead

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Expliquer comment l’authentification unique fonctionne avec myTrailhead
  • Créer un lien profond qui redirige les utilisateurs directement vers le contenu myTrailhead

Utilisation de l’authentification unique avec myTrailhead

Chez Pure Aloe, les membres du personnel utilisent l’authentification unique (SSO) : ils se connectent une seule fois à l’aide de leurs identifiants de l’organisation Salesforce, ce qui leur permet d’accéder à Salesforce et aux autres applications utilisées par la société. 

Romina, professionnelle de la formation et de l’activation des ventes chez Pure Aloe, demande à Joseph, l’administrateur de l’entreprise, si les employés peuvent utiliser l’authentification unique pour se connecter à myTrailhead.

« Sinon, dit Romina, tout le monde doit se connecter à Salesforce et à myTrailhead séparément, ce qui n’est pas du tout pratique. »

Joseph adore quand la réponse est simple. Il explique à Romina qu’il peut créer un lien profond (ou « lien facile ») vers myTrailhead et le placer sur la page de destination d’authentification unique de Pure Aloe. Ce lien permet aux utilisateurs d’accéder directement à myTrailhead, de la même manière que les autres liens de la page de destination renvoient les utilisateurs directement vers Salesforce ou vers l’une des autres applications de l’entreprise. Les utilisateurs peuvent même intégrer un lien profond vers myTrailhead dans un e-mail ou une publication Chatter.

Romina est ravie de cette nouvelle et cela lui donne une autre idée. 

« Eh... tu sais ce qui serait génial ? poursuit-elle, ce serait vraiment bien si je pouvais créer un lien profond qui redirige les gens directement vers un module ou un parcours en particulier. Est-ce possible ? » 

Joseph sourit : « Bien sûr ! Laisse-moi te montrer comment. »

Création d’un lien profond vers un module ou un parcours myTrailhead

Joseph sait que le lien profond que Romina demande doit accomplir un certain nombre de choses. 

  • Il doit d’abord vérifier qu’un utilisateur est authentifié via l’authentification unique.
  • Ensuite, il doit rediriger l’utilisateur vers le contenu.
  • Si un utilisateur n’est pas encore authentifié via l’authentification unique, le lien doit d’abord rediriger l’utilisateur vers l’écran de connexion de myTrailhead.
  • Ensuite, une fois que l’utilisateur s’est connecté, il doit renvoyer l’utilisateur vers le contenu.
  • Si un utilisateur n’a pas encore créé de compte utilisateur myTrailhead, le lien doit rediriger l’utilisateur vers le flux de création d’un compte.
  • Ensuite, une fois que l’utilisateur a créé un profil et s’est connecté, le lien doit renvoyer l’utilisateur vers le contenu.

« Cela peut paraître compliqué, dit-il à Romina, mais, en réalité, c’est tout simple. Commençons par créer un lien vers un parcours. » 

Romina suggère le parcours « Gestion de sa carrière chez Pure Aloe » que Joseph trouve sur le site myTrailhead de Pure Aloe. 

https://purealoe.my.trailhead.com/content/purealoe/trails/navigate-your-pure-aloe-career

« Pour créer un lien profond, il faut construire la partie du lien qui vérifie si un utilisateur est authentifié via l’authentification unique, explique Joseph. Ensuite, il faut construire le chemin d’accès au contenu. Pour le chemin, il faut utiliser tout ce qui se trouve dans l’URL après “.com”. » 

Il indique à Romina les parties de l’URL qui sont essentielles pour créer un lien profond vers le parcours.

  • Nom du sous-domaine myTrailhead de Pure Aloe : purealoe.my.trailhead
  • Nom de l’espace de noms Pure Aloe : purealoe
  • Type de contenu : trails
  • Nom de l’API de contenu : navigate-your-pure-aloe-career

« Au risque de changer de sujet, dit Romina, qu’est-ce qu’un nom d’API ? »

Joseph explique qu’un nom d’API est un identifiant unique qui renvoie vers un contenu particulier. Il montre l’URL sur la page du parcours qu’il a ouverte. « Tu vois, dans cette URL, le nom d’API renvoie vers le parcours “Gestion de sa carrière chez Pure Aloe”, explique-t-il.

– OK, j’ai compris », répond Romina.

Joseph entame la création du lien profond vers le parcours, en commençant par la partie qui confirme l’authentification unique. 

1. Il commence par https:// et ajoute l’emplacement en ligne du service de relais : trailblazer.me.

https://trailblazer.me

2. Il ajoute l’invite du relais qui enclenche l’authentification unique : /relay?

https://trailblazer.me/relay?

3. Pour indiquer au relais l’emplacement de redirection, il ajoute community= ainsi que le nom du sous-domaine myTrailhead de Pure Aloe.

https://trailblazer.me/relay?community=purealoe.my.trailhead

4. Après le nom du sous-domaine, il ajoute une esperluette (&) pour connecter les parties de l’URL.

https://trailblazer.me/relay?community=purealoe.my.trailhead&

5. Pure Aloe a configuré Mon domaine dans son organisation Salesforce, c’est pour cela que Joseph ajoute ensuite mydomain=, puis le nom Mon domaine de Pure Aloe, purealoe.

https://trailblazer.me/relay?community=purealoe.my.trailhead&mydomain=purealoe

Remarque

Remarque

Si Pure Aloe n’avait pas configuré Mon domaine dans son organisation Salesforce, au lieu de mydomain=, Joseph aurait ajouté instance=. Il s’agit de l’instance dans laquelle se trouve l’organisation Salesforce de Pure Aloe, par exemple na57.

Pour déterminer si Mon domaine est configuré dans une organisation Salesforce, accédez à Configuration > Mon domaine. Si l’organisation utilise Mon domaine, le nom de domaine se trouve sur cette page.

Pour trouver l’instance dans laquelle se trouve une organisation Salesforce, accédez à Configuration > Informations sur la société. Sous Informations sur la société, recherchez le champ Instance.

Joseph fait à présent une pause. « OK. Nous venons de construire la partie du lien qui vérifie si un utilisateur est authentifié via l’authentification unique, explique-t-il. Nous allons maintenant ajouter le chemin d’accès au parcours. »

6. Après le nom Mon domaine, Joseph ajoute &path=/.

https://trailblazer.me/relay?community=purealoe.my.trailhead&mydomain=purealoe&path=/

Joseph se réfère à la page du parcours qu’il a ouverte au début. Il dit à Romina : « Tu te souviens du nom de notre espace de noms, du type de contenu et du nom d’API du parcours que je t’ai montrés tout à l’heure ? C’est ici que nous les utilisons. » 

7. Pour créer le chemin d’accès au parcours, il ajoute : content/ et :

  • Le nom de l’espace de noms Pure Aloe : purealoe/
  • Le type de contenu : trails/
  • Le nom de l’API de contenu : navigate-your-pure-aloe-career

https://trailblazer.me/relay?community=purealoe.my.trailhead&mydomain=purealoe&path=/content/purealoe/trails/navigate-your-pure-aloe-career

« Voilà », dit Joseph. Il montre le lien profond vers le parcours, que Romina peut transmettre à tous les membres de la société. « Lorsque les utilisateurs cliquent sur le lien, celui-ci vérifie qu’ils sont authentifiés via l’authentification unique, puis il les achemine vers le parcours.

– Excellent ! s’exclame Romina, et si je souhaite créer un lien profond vers un Trailmix ? Est-ce possible ? » 

Joseph sait qu’elle pense au Trailmix « En toute sécurité » qu’elle a créé. Il s’agit d’une formation de sécurité obligatoire pour tous les collaborateurs de la société.

« Pas de problème, dit-il. On va le faire ! » 

Création d’un lien profond vers un Trailmix myTrailhead

Joseph accède au Trailmix « En toute sécurité » sur myTrailhead.

https://purealoe.my.trailhead.com/users/rominacinnamon/trailmixes/stay-secure

« OK. Nous devons suivre les mêmes étapes que pour le parcours, jusqu’à l’étape n°6 », indique-t-il à Romina. 

1. Joseph suit les étapes 1 à 5 précédentes et construit la partie du lien qui vérifie si un utilisateur est authentifié via l’authentification unique.

https://trailblazer.me/relay?community=purealoe.my.trailhead&mydomain=purealoe

2. Après le nom Mon domaine, il ajoute &path=/.

https://trailblazer.me/relay?community=purealoe.my.trailhead&mydomain=purealoe&path=/

3. Pour créer le chemin, il copie l’intégralité de l’URL après « .com » sur la page comportant le Trailmix : users/rominacinnamon/trailmixes/stay-secure

4. Il colle ces données dans le lien profond. 

https://trailblazer.me/relay?community=purealoe.my.trailhead&mydomain=purealoe&path=/users/rominacinnamon/trailmixes/stay-secure

« Voilà, dit Joseph, voici ton lien profond vers le Trailmix, qui intègre une vérification d’authentification unique. »

Romina est ravie, et le travail de configuration de myTrailhead de Joseph est terminé.

Ressources