Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Améliorer la livraison des e-mails

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Déterminer les méthodes efficaces pour améliorer la délivrabilité des e-mails
  • Décrire comment protéger vos messages des filtres anti-spam

Tout est affaire de délivrabilité

Le marketing par e-mail repose sur la délivrabilité. À quoi bon envoyer un e-mail s’il n’atteint pas la majorité de vos abonnés ?

Intéressons-nous aux bonnes pratiques que vous pouvez appliquer pour vous assurer que vos e-mails sont finalisés, livrés et sollicités. Qu’entendons-nous par délivrabilité ? Il s’agit des différentes étapes de la vie d’un e-mail : l’envoi, la réception et l’ouverture.

Labyrinthe de routes illustrant la livraison d’un e-mail.

Identification du destinataire

Certains fournisseurs de services Internet affichent uniquement l’adresse de l’expéditeur, mais pas son nom. L’adresse de l’expéditeur pouvant être un mélange de lettres et de chiffres et non un nom reconnaissable, les destinataires risquent de penser que votre e-mail est un spam. Pour éviter cela, choisissez une adresse d’expédition où figure un véritable nom.

Un autre moyen pour que vos abonnés reconnaissent qu’un e-mail provient bien de vous consiste à ajouter le nom de votre organisation dans l’objet. L’utilisation du nom de votre organisation à la fois dans l’adresse d’expédition et dans l’objet réduira les chances que votre e-mail soit classé comme courrier indésirable.

Rebond et suppression

Lorsque vous envoyez des e-mails marketing, vous recevez souvent des messages de rebond vous informant qu’une adresse n’existe plus. Il est essentiel de supprimer toutes ces adresses obsolètes de vos listes de diffusion chaque fois que vous envoyez un message marketing. Bien que la plupart des systèmes de marketing par e-mail arrêtent d’envoyer des messages à ces adresses à partir d’un nombre défini de rebonds, un taux de rebond de plus de 20 % pour un seul envoi peut avoir de graves conséquences. En effet, si la délivrabilité est mauvaise, votre adresse IP peut être mise sur une liste noire, voire être supprimée. Ne vous laissez pas faire ! Rectifiez la situation.

Nous vous recommandons également de supprimer de vos listes de diffusion les adresses anciennes ou inactives. Ne gardez pas les destinataires à qui vous n’avez rien envoyé depuis des mois. Cela vous évitera de dépenser de l’argent pour envoyer des e-mails qui ne sont même pas ouverts.

Il en va de même pour les abonnés qui n’ont pas ouvert vos e-mails depuis des mois. Supprimez-les de vos listes de diffusion à l’aide d’une liste de suppression ou, de manière plus permanente, de la suppression de contact. Ils nuisent à votre rentabilité car il est coûteux de les contacter, et sont plus susceptibles de se plaindre de vos e-mails. Salesforce Marketing Cloud vous permet de générer des rapports indiquant les abonnés non engagés ou n’ayant pas ouvert un e-mail ni cliqué sur son contenu.

Remarque

Remarque

Apprenez à générer des rapports et à suivre les résultats dans le module Trailhead : Configuration de Marketing Cloud.

Gestion de la fréquence des e-mails

Une autre bonne pratique consiste à tenir vos promesses. Si vous avez promis une lettre d’informations mensuelle, veillez à l’envoyer tous les mois. Pas tous les deux mois, pas toutes les deux semaines : tous les mois. Les communications avec vos abonnés doivent être d’une part personnelles et pertinentes, mais aussi anticipées. Si vos messages ne respectent pas ces trois points, est-il vraiment utile d’envoyer le contenu que vous envoyez ?

Remarque

Remarque

Vous pouvez également vous aider de l’IA ! Activez la fonctionnalité Fréquence d’engagement d’Einstein pour évaluer vos activités d’envoi d’e-mails et identifier le nombre optimal de messages à envoyer. 

Filtres anti-spam

La plupart des fournisseurs de services Internet utilisent des filtres pour différencier les e-mails légitimes des courriers indésirables ou des spams. Il existe plus de 300 logiciels anti-spam. Leur logique de filtrage varie, mais la plupart des filtres anti-spam utilisent une logique s’appuyant sur le contenu ou les mots-clés. Certains peuvent intégrer à leurs algorithmes les volumes d’e-mails provenant d’un expéditeur spécifique ou des plaintes de clients. D’autres fonctionnent sur la base d’un score et filtrent les messages qui sont considérés comme spams après l’évaluation des caractéristiques du message (contenu, volume, réponse et expéditeur) à l’aide de filtres anti-spam.

La délivrabilité est essentielle lorsqu’il s’agit d’envoyer des e-mails. Réfléchissez donc à tous les facteurs qui affectent la délivrabilité et utilisez-les à votre avantage !

Vos e-mails parviennent maintenant directement dans la boîte de réception de vos abonnés et tentent vos lecteurs avec des offres auxquelles ils ne peuvent résister. C’est super, mais comment faire pour obtenir ces abonnés ? C’est le sujet de l’unité suivante.

Ressources