Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Configuration de Salesforce Connect

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :
  • Créer une source de données externe dans votre organisation Salesforce pour spécifier comment se connecter à un système externe.
  • Valider la connexion à un système externe.
  • Effectuer une synchronisation pour créer des objets externes qui sont mappés avec le schéma du système externe.
  • Visualiser les objets externes.

Vue d'ensemble de la configuration

La configuration de l'intégration de données externes à Salesforce Connect nécessite de suivre attentivement les étapes ci-dessous.

  1. Créez la source de données externe. Si votre système externe héberge plusieurs services, créez une source de données externe pour chaque service qui nécessite d'accéder aux données.
  2. Créez les objets externes et leurs champs. Créez un objet externe dans votre organisation Salesforce pour chaque tableau de données externe auquel vous souhaitez accéder. Sur chaque objet externe, créez un champ personnalisé pour chaque colonne de tableau externe à laquelle vous souhaitez accéder depuis votre organisation Salesforce.
    Remarque

    Remarque

    Si le système externe le permet, nous recommandons de synchroniser la source de données externe afin de créer automatiquement les objets externes associés. Alternativement, vous pouvez définir manuellement des objets externes pour personnaliser leur nom et créer manuellement les champs personnalisés.

  3. Définissez les relations pour les objets externes. Créez les champs de relation de référence, de référence externe et de référence indirecte afin de fournir une vue transparente des données au-delà des limites du système.
  4. Activez l'accès utilisateur aux objets externes et à leurs champs. Accordez des autorisations d'objets et de champs grâce à des ensembles d'autorisations ou des profils.
  5. Configurez l'authentification de l'utilisateur. Pour chaque source de données externe qui utilise l'authentification par utilisateur, accomplissez les deux étapes suivantes :
    1. Activez les utilisateurs pour l'authentification à la source de données externe. Accordez l'accès aux utilisateurs via des ensembles d'autorisations ou des profils.
    2. Configurez les paramètres d'authentification de chaque utilisateur. Indiquez à vos utilisateurs comment configurer et gérer, dans leurs paramètres personnels, l'authentification à des systèmes externes. Vous pouvez également effectuer cette tâche pour chaque utilisateur.

Dans le cadre de ce module, vous intégrez des données d'une commande exemple aux données d'un compte existant dans votre Trailhead Playground. Pour passer les étapes, vous devez installer un package test qui configure le schéma requis sur l'objet compte, crée un champ ID client et attribue une valeur à l'ID client de chaque compte.

Lancez votre Trailhead Playground en faisant défiler cette page jusqu’en bas et cliquez sur Lancer. Si vous voyez un onglet intitulé Installer un package dans votre organisation, c’est parfait ! Suivez les étapes indiquées. Sinon, depuis le lanceur d’application (Icône du lanceur d’application), cherchez et sélectionnez Démarreur de Playground et laissez-vous guider.

Si vous ne voyez pas l’application Démarreur de Playground, copiez ce lien d’installation et consultez Installer un package ou une application pour relever un défi Trailhead dans l’aide de Trailhead.

  1. Cliquez sur l’onglet Installer un package.
  2. Copiez 04tE00000001aqG dans le champ.
  3. Cliquez sur Installer.
  4. Sélectionnez Installer pour les administrateurs seulement, puis cliquez sur Installer.

Une fois l’installation de votre application terminée, une page de confirmation s’affiche et vous recevez un e-mail à l’adresse associée à votre Trailhead Playground.

Suivez ces étapes pour installer le package.

  1. Ouvrez un navigateur et cliquez ici pour démarrer l'installation.
  2. Sélectionnez Installer pour les administrateurs seulement.
  3. Cliquez sur Installer.
  4. Sélectionnez l’application Commandes externes.
  5. Cliquez sur Définir ID client pour attribuer des numéros d'ID client aux enregistrements du compte exemple dans votre Developer Edition.Attribution des ID client aux enregistrements de compte exemple

Votre Salesforce Developer Edition est maintenant configuré pour la section principale du tutoriel. Il est temps d'intégrer des données !

Connexion à une source de données externe

Faisons un exercice et connectons-nous à une source de données OData 2.0 existante et publiquement accessible.

  1. Dans Configuration, saisissez Sources de données externes dans la case Recherche rapide, puis sélectionnez Sources de données externes.
  2. Cliquez sur Nouvelle source de données externe.
  3. Saisissez OrderDB comme Étiquette. Lorsque vous quittez le champ Étiquette, le champ Nom affiche par défaut OrderDB.
  4. Sélectionnez le type Salesforce Connect: OData 2.0.
  5. Saisissez https://orderdb.herokuapp.com/orders.svc/ comme URL.
  6. Conservez les valeurs par défaut des réglages restants et cliquez sur Enregistrer.
Remarque

Remarque

Comme il s'agit d'un exemple de base de données en lecture seule, aucune identification n'est demandée. Un véritable système externe nécessiterait probablement une authentification. Vous pouvez configurer Salesforce Connect afin d'utiliser le même jeu d'identifiants pour tous les accès à la source de données ou des identifiants distincts pour chaque utilisateur.

Maintenant que vous avez configuré une source de données externe, vous pouvez sélectionner les tableaux que vous souhaitez intégrer à votre organisation Salesforce.

Création d'objets externes

Vous pouvez créer ou modifier un objet externe.

  1. Dans Configuration, saisissez Sources de données externes dans la case Recherche rapide, puis sélectionnez Sources de données externes et cliquez sur la source de données externe OrderDB.
  2. Cliquez sur Valider et synchroniser.
    Remarque

    Remarque

    Salesforce Connect récupère les métadonnées OData 2.0 depuis la base de données exemple et répertorie les tableaux disponibles. Cliquez ici pour visualiser les métadonnées XML.

  3. Sélectionnez à la fois Commandes et OrderDetails.
    Boîte de dialogue Validation de la source de données externe
  4. Cliquez sur Synchroniser.

La synchronisation crée les objets externes qui correspondent aux tableaux sélectionnés. La synchronisation ne stocke aucune donnée dans Salesforce. La synchronisation définit uniquement des mappages avec les tableaux et les référentiels externes qui contiennent des données. Ces mappages permettent à Salesforce d'accéder aux données externes et d'effectuer des recherches.

Remarque

Remarque

Vous pouvez choisir de créer manuellement les objets externes. Cela permet de personnaliser les noms d'objet externe, de déterminer les colonnes de tableau pour lesquelles créer des champs personnalisés, et de personnaliser les noms des champs personnalisés. Dans Configuration, saisissez Objets externes dans la case Recherche rapide, puis sélectionnez Objets externes.

Affichage de données externes

Après avoir connecté la source de données externe et défini les objets externes, vous pouvez afficher les données externes directement dans votre organisation Salesforce.

  1. Dans Configuration, saisissez Sources de données externes dans la case Recherche rapide, puis sélectionnez Sources de données externes.
  2. Cliquez sur la source de données externe OrderDB.
  3. Faites défiler jusqu'à Objets externes et cliquez sur Commandes.Affichage de la page des objets externes
Le processus de synchronisation de Salesforce Connect a créé cet objet externe à partir du schéma du système externe. Si les objets personnalisés vous sont familiers, vous constaterez que les objets externes leur ressemblent. Le processus de synchronisation a également créé un ensemble de champs personnalisés tout comme vous les créez pour un objet personnalisé. Les principales différences entre un objet externe et un objet personnalisé résident dans les éléments suivants :
  • Les noms d'API d'un objet externe ont un suffixe __x et non __c.
  • Les objets externes comportent une référence à leur source de données externe, ainsi qu'un tableau au sein de cette source.
  • Les objets externes comportent différents champs standard. URL d'affichage est l'URL OData 2.0 représentant un enregistrement dans la base de données externe alors que ID externe correspond à la valeur de la clé primaire de chaque enregistrement.
Page de détail d'objets externes

Créons un onglet personnalisé afin d'accéder facilement aux enregistrements de commande.

  1. Dans Configuration, saisissez Onglets dans la case Recherche rapide, puis sélectionnez Onglets.
  2. Cliquez sur le bouton Nouveau situé à côté des onglets Objet personnalisé.
  3. Sélectionnez Commandes en tant qu'objet.
  4. Cliquez sur le sélecteur situé à côté de Style d'onglet et choisissez votre style préféré.
  5. Cliquez sur Suivant.
  6. Cliquez sur Suivant pour accepter les réglages par défaut d'affichage des onglets.
  7. Décochez la case située à côté de Inclure onglet pour désélectionner toutes les applications.
  8. Cochez la case située à côté de Commandes externes pour les sélectionner.
  9. Cliquez sur Enregistrer.
Remarque

Remarque

Parce qu'il existe également un objet standard appelé Commande, vous avez désormais deux onglets appelés Commandes. Vous pouvez modifier le nom de l'onglet de votre objet externe en changeant l'étiquette dans la définition de l'objet.

Vous pouvez à présent visualiser les données d'une commande externe comme si celle-ci était stockée dans les objets personnalisés de votre organisation Salesforce.

  1. Si le menu de l'application (en haut à droite) n'affiche pas déjà les Commandes externes, cliquez sur le menu en question et sélectionnez l'élément.
  2. Cliquez sur l'onglet Commandes.
  3. Cliquez sur le bouton OK situé à côté de Afficher : tout. Affichage de la liste de commandes externesSalesforce Connect a récupéré les ID des 25 premiers enregistrements de commande dans l'exemple de base de données de commande. Comme pour toute autre vue de liste, vous pouvez configurer les champs que vous souhaitez afficher.
  4. Cliquez sur l'une des valeurs ID externe de la commande. Affichage des détails d'une commande externeSalesforce Connect a récupéré toutes les valeurs de champ de la commande sélectionnée.

Il est important de noter que les données externes ne sont jamais dupliquées dans votre organisation Salesforce. Salesforce Connect récupère toujours en temps réel les données actuelles du système externe.

Maintenant que vous savez afficher des données externes dans votre organisation, vous pouvez également les associer à des données existantes en créant des relations de référence. Vous verrez comment faire cela dans une prochaine unité.

Configuration de l'authentification de l'utilisateur

La base de données exemple utilisée dans cette unité ne nécessite pas d'authentification. Toutefois, un véritable système externe vous demandera probablement des identifiants de connexion. Vous disposez de deux options pour la configuration de l'authentification de l'utilisateur pour une source de données externe.
  • Principal nommé : toute votre organisation Salesforce partage un compte de connexion sur le système externe.
  • Par utilisateur : votre organisation utilise plusieurs comptes de connexion sur le système externe. Vous ou vos utilisateurs pouvez configurer vos paramètres d'authentification personnels pour le système externe.

Pour en savoir plus, consultez l’article Type d’identité pour des sources de données externes dans l’aide Salesforce.