Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Importation de données

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :
  • Présenter et comparer les différentes options d'importation de données dans Salesforce
  • Répertorier les étapes de préparation et d’importation de données à partir d'un exemple de fichier .csv à l'aide de l'Assistant d'importation de données

Présentation de l'importation de données

Vous pouvez aisément importer des données externes dans Salesforce. Les sources de données prises en charge comprennent tous les programmes qui peuvent enregistrer des données sous le format CSV (valeurs séparées par une virgule).

Salesforce offre deux méthodes principales d'importation de données.

  • Assistant d'importation de données : accessible via le menu Configuration, cet outil permet d'importer les données d'objets standard courants, tels que des contacts, des pistes, des comptes, ainsi que les données d'objets personnalisés. Il peut importer jusqu'à 50 000 enregistrements à la fois. Il fournit une interface simple dans laquelle vous spécifiez les paramètres de configuration, les sources de données, ainsi que les mappages de champs qui mappent les noms de champ de votre fichier d'importation avec ceux de Salesforce.
  • Data Loader : cette application cliente peut importer jusqu'à cinq millions d'enregistrements à la fois, quel que soit le type de données, aussi bien à partir de fichiers que d'une connexion à une base de données. Il peut être exécuté via l'interface utilisateur ou la ligne de commande. Dans le cas d'utilisation ci-dessous, vous devez spécifier des sources de données, des mappages de champ et d'autres paramètres dans des fichiers de configuration. Vous pouvez ainsi automatiser le processus d'importation, en utilisant des appels d'API.
Remarque

Remarque

Avec les deux méthodes, le nombre d'enregistrements que vous pouvez importer dépend de vos autorisations, du type de données que vous importez et des limitations globales en stockage de données de votre organisation. Les types d'objet que vous pouvez importer dépendent de votre édition.

Utilisez l'assistant d'importation de données quand :

  • Vous devez charger moins de 50 000 enregistrements.
  • Les objets que vous devez importer sont pris en charge par l'assistant.
  • L'automatisation du processus d'importation n'est pas requise.

Utilisez Data Loader quand :

  • Vous devez transférer entre 50 000 et 5 000 000 d'enregistrements. Si vous devez charger plus de 5 millions d’enregistrements, nous vous recommandons de travailler avec un partenaire Salesforce ou de rechercher un produit partenaire adapté dans App Exchange.
  • Vous devez procéder au chargement dans un objet non pris en charge par l'assistant d'importation de données.
  • Vous souhaitez planifier des chargements de données réguliers, par exemple des importations de nuit.
Remarque

Remarque

Data Loader utilise l'API SOAP pour traiter les enregistrements. Pour accélérer le traitement, vous pouvez le configurer pour utiliser l'API de transfert en masse. L'API de transfert en masse est optimisée pour le chargement simultané d'un grand nombre d'enregistrements. Elle est plus rapide que l'API SOAP en raison d'un traitement parallèle et d'un nombre de passages inférieur sur le réseau.

Préparation de l'importation de données

Cloud Kicks fabrique des sneakers de sport sur mesure, confortables et à la mode, conçues et personnalisées pour ses clients. Les superstar de la vente Candace et Jose sont toujours motivés pour prendre l'air et garder la forme. Par conséquent, ils organisent une réunion mobile, en marchant avec Linda, l'administratrice Salesforce de la société. Ils souhaitent que Linda les aide à intégrer leurs données CRM dans Salesforce. Comme ils ont moins de 50 000 enregistrements, Linda décide d'utiliser l'Assistant d'importation de données. De retour à son bureau après la marche, elle prépare les données à importer.

Jose et Candace discutent avec Linda de l'importation de leur données

Avant de lancer l'importation de données, suivez les étapes ci-dessous.
  1. Utilisez votre logiciel existant créer un fichier d'exportation.
  2. Mettez à jour le fichier d'importation pour plus de précision et de cohérence. Cela implique une mise à jour des données afin d'éliminer les doublons, de supprimer les informations inutiles, de corriger les fautes d'orthographe et les autres erreurs, et d'appliquer les conventions de nommage.
  3. Comparez vos champs de données avec les champs Salesforce dans lesquels vous pouvez importer, puis vérifiez que vos données sont mappées avec les champs Salesforce appropriés. Un ajustement du mappage peut être nécessaire avant de démarrer l'importation. Pour plus d'informations, reportez-vous à Mappage de champs pour des sources de données dans l'aide en ligne.
  4. Effectuez toutes les changements de configuration nécessaires dans Salesforce pour traiter les données importées. Par exemple, vous pouvez créer des champs personnalisés, ajouter des valeurs à des listes de sélection ou désactiver provisoirement des règles de workflow.
Remarque

Remarque

Salesforce recommande de commencer par importer un petit fichier test afin de vérifier la préparation des données sources.

Visionnez la deuxième vidéo intitulée « Importation de données : nettoyez votre fichier d’importation » dans la série Comment importer des données dans Salesforce pour plus d’informations sur le nettoyage de votre fichier d’importation.

Utilisation de l'Assistant d'importation de données

Lorsque vous avez créé un fichier d'exportation et mis à jour les données pour l'importation, suivez la procédure ci-dessous pour importer les données à l'aide de l'Assistant d'importation de données.
  1. Démarrez l'assistant.
    1. Dans Configuration, saisissez Assistant d’importation de données dans la zone Recherche rapide, puis sélectionnez Assistant d’importation de données.
    2. Lisez les informations indiquées sur la page d'accueil, puis cliquez sur Lancer l'assistant !
  2. Choisissez les données à importer.
    1. Pour importer des comptes, des contacts, des pistes, des solutions, des comptes personnels ou des membres de campagne, cliquez sur Objects standard. Pour importer des objets personnalisés, cliquez sur Objects personnalisés.
    2. Spécifiez si vous souhaitez ajouter de nouveaux enregistrements à Salesforce, mettre à jour des enregistrements existants ou ajouter et mettre à jour des enregistrements simultanément.
    3. Spécifiez des critères de correspondance et d'autres critères si nécessaire. Pour plus d'informations sur chaque option, survolez les points d'interrogation.
    4. Spécifiez le fichier qui contient vos données. Vous pouvez spécifier votre fichier de données en faisant glisser le fichier CSV vers la zone de chargement de la page ou en cliquant sur la catégorie de fichier CSV utilisée, en accédant au fichier et en le sélectionnant.
    5. Choisissez une méthode de codage de caractères pour votre fichier. La plupart des utilisateurs peuvent accepter le codage de caractères par défaut.
    6. Cliquez sur Suivant. Data Import Wizard
  3. Mappez vos champs de données avec des champs de données Salesforce. L'Assistant d'importation de données essaie de mapper autant de champs de données que possible avec des champs de données Salesforce standard. Toutefois, si Salesforce ne peut pas mapper les champs automatiquement, mappez-les manuellement. Les champs non mappés ne sont pas importés dans Salesforce. Pour afficher la liste des champs de données Salesforce standard, dans Configuration en haut de la page, cliquez sur Gestionnaire d'objet. Cliquez sur les objets dont les champs vous intéressent, puis cliquez sur Champs et relations. Par exemple, pour afficher une liste de champs Salesforce standard relatifs aux pistes, cliquez sur Gestionnaire d’objet | Pistes | Champs et relations.
    1. Scannez la liste des champs de données mappés et localisez tous les champs non mappés.
    2. Cliquez sur Mapper à gauche de chaque champ non mappé.
    3. Dans la boîte de dialogue Mapper votre champ, sélectionnez les champs Salesforce que vous souhaitez mapper, puis cliquez sur Mapper. La boîte de dialogue Mapper votre champ permet également d'enregistrer les données de champs non mappés dans un champ de note général pour des comptes et des contacts. Pour cela, sélectionnez Note sur le compte ou Note sur le contact dans la liste déroulante Mapper avec, puis cliquez sur Mapper.
    4. Pour modifier des mappages exécutés automatiquement par Salesforce, cliquez sur Modifier à gauche du champ approprié, sélectionnez les champs Salesforce avec lesquels vous souhaitez mapper, puis cliquez sur Mapper.
    5. Cliquez sur Suivant.
  4. Vérifiez et lancez votre importation.
    1. Vérifiez vos informations d'importation dans la page Révision. S'il reste des champs non mappés que vous souhaitez importer, cliquez sur Précédent pour revenir et spécifier vos mappages.
    2. Cliquez sur Démarrer l'importation.
  5. Vérifiez le statut d'importation. Dans Configuration, saisissez « Tâches de chargement de données en masse » dans la zone Recherche rapide, puis sélectionnez Tâches de chargement de données en masse.  L’utilisateur qui a lancé l’importation des données reçoit un e-mail de statut une fois l’opération terminée.
Remarque

Remarque

Utilisez l’option de zoom de votre navigateur pour ajuster (réduire) la taille du contenu si vous ne pouvez pas voir le bouton Mapper.

L’utilisateur qui a lancé l’importation des données reçoit un e-mail de statut une fois l’opération terminée.


En savoir plus...

Ces informations peuvent vous aider à intégrer vos données importées dans Salesforce.
  • Nouvelles valeurs pour les listes de sélection et les listes de sélection multiple – Si vous importez une valeur de la liste de sélection qui ne correspond pas à une valeur existante :
    • Pour une liste de sélection non restreinte, l’Assistant d’importation de données utilise la valeur du fichier d’importation.
    • Pour une liste de sélection restreinte, l’Assistant d’importation de données utilise la valeur par défaut de la liste de sélection.
  • Listes de sélection multiple : pour importer plusieurs valeurs dans une liste de sélection multiple, séparez les valeurs par un point-virgule dans votre fichier d'importation.
  • Cases à cocher : pour importer des données dans un champ de case à cocher, utilisez 1 pour les valeurs cochées et 0 pour les valeurs non cochées.
  • Valeurs par défaut : pour les champs de liste de sélection, de liste de sélection multiple et de case à cocher, si vous ne mappez pas le champ dans l'assistant d'importation, la valeur par défaut du champ (le cas échéant) est automatiquement insérée dans le nouvel enregistrement ou l'enregistrement mis à jour.
  • Champs date/heure : assurez-vous que le format de tous les champs date/heure que vous importez correspond à leur affichage dans Salesforce en fonction de vos paramètres régionaux.
  • Champs de formule : ces champs de formule n'acceptent pas de données importées, car ils sont en lecture seule.
  • Règles de validation de champs : Salesforce exécute des règles de validation sur les enregistrements avant qu'ils soient importés. Les enregistrements qui échouent lors de la validation ne sont pas importés. Si nécessaire, avant d'effectuer une importation, désactivez les règles de validation qui affectent les enregistrements que vous importez.