Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Personnalisation de votre processus de connexion avec Mon domaine

Objectifs de formation

Après avoir terminé ce module, vous pourrez :
  • Comprendre comment un domaine personnalisé vous procure plus de contrôle sur votre processus de connexion
  • Personnaliser votre nom de domaine, votre URL et votre page de connexion

Personnaliser votre URL d'organisation Salesforce avec Mon domaine

Vous est-il déjà arrivé de vouloir adapter à vos utilisateurs l’expérience de connexion Salesforce prête à l’emploi ? Par exemple, de vouloir ajouter le nom de votre entreprise à l'URL de connexion ? D'afficher votre logo sur la page de connexion ? De permettre à vos utilisateurs de se connecter avec leurs identifiants Google ? Mon domaine vous permet de faire tout cela, et bien plus encore.
URL de Mon domaine

Qu'est-ce que Mon domaine ?

Mon domaine correspond un peu à la création de votre propre empire au sein de l’univers Salesforce. C’est une fonctionnalité de Salesforce Identity qui vous permet de personnaliser votre organisation Salesforce en créant un sous-domaine (l’empire) au sein du domaine Salesforce (l’univers).

Comment cela fonctionne-t-il ? Vos utilisateurs accèdent habituellement à votre organisation via l’URL de l’instance que Salesforce vous a attribuée, par exemple https://na30.salesforce.com. Avec Mon domaine, vous offrez aux utilisateurs une méthode personnalisée et pratique d’accès à Salesforce. Au lieu d’une URL vide de sens comme https://na30.salesforce.com, vous pouvez avoir une URL comme https://UnNomTrèsSympa.my.salesforce.com, où

  • UnNomTrèsSympa représente votre sous-domaine personnalisé au sein du domaine Salesforce. Il s'agit généralement du nom de votre entreprise ou d'un élément moteur de votre marque.
  • my.salesforce.com est le nom de domaine (ou, plus simplement, le domaine) de Salesforce. Les URL Mon Domaine appartiennent toutes à ce domaine.
Remarque

Remarque

Même si techniquement vous créez un sous-domaine, vous pourrez parfois lire qu’il s’agit de la création d’une instance Mon domaine. Vous pourrez peut-être également lire que le sous-domaine Mon domaine est un domaine « personnalisé », mais « personnalisé » a un sens particulier pour Salesforce. Les URL de domaines personnalisés se terminent par votre nom de domaine, par exemple monentreprise.com, et non salesforce.com. C’est un sujet pour un autre jour.

Un sous-domaine Mon Domaine n’offre pas seulement une expérience de connexion pratique et personnalisée à une organisation. Il permet de mieux contrôler votre processus de connexion et de simplifier l’authentification. En fait, Salesforce nécessite un domaine personnalisé Mon Domaine pour :
  • Travailler dans plusieurs organisations Salesforce avec le même navigateur
  • Configurer l’authentification unique (SSO) avec des fournisseurs d'identité externes
  • Configurer des fournisseurs d’authentification, tels que Google et Facebook, pour permettre aux utilisateurs de se connecter à votre organisation Salesforce avec les identifiants de leurs comptes sociaux
  • Utiliser des composants Lightning dans les onglets de composant Lightning, une page Lightning, le Générateur d’applications Lightning ou des applications autonomes
  • Alors regardons cette vidéo qui nous donnera une vue d’ensemble de la configuration d'un sous-domaine avec Mon domaine.

Comparaison entre Mon domaine et les Trailhead Playgrounds

Avez-vous prêté attention à la partie de la vidéo traitant des Trailhead Playgrounds ? Lorsque vous commencez à relever un défi pratique dans Trailhead, créer un Trailhead Playground est la première chose que vous faites. Et ce Playground est justement configuré comme sous-domaine Mon domaine. Vous trouverez le nom du Playground (qui est en fait un sous-domaine Mon domaine) dans la barre d’adresse du navigateur. Tous les noms de sous-domaine Playground sont composés d’un nom d’animal mignon, suivi de quelques chiffres aléatoires pour qu’ils soient bel et bien uniques. Le nom du sous-domaine se termine par -dev-ed, ce qui signifie qu’il s’agit d’une organisation Salesforce Developer Edition. Dans ce Trailhead Playground, le sous-domaine https://cunning-panda-e4smb1-dev-ed est un sous-domaine du domaine Salesforce lightning.force.com.

Nom du Trailhead Playground dans la barre d’adresse du navigateur.

Vous pouvez avoir plusieurs Playgrounds et les gérer dans Trailhead. Pour accéder à la liste de vos Playgrounds, cliquez sur le nom de l’un d’entre eux depuis n’importe quel défi.

Gestion des Playgrounds à partir d’un défi pratique

Pour gérer vos Playgrounds, cliquez sur Gérer mes organisations d’exercice. Ce Trailblazer ambitieux a huit Playgrounds à son actif. Vous remarquerez qu’une organisation Developer Edition s’est glissée dans la liste des Playgrounds. Nous expliquerons pourquoi par la suite.

Liste des Trailhead Playgrounds

Pour en savoir (beaucoup) plus sur les Trailhead Playgrounds, consultez le module Gestion des Trailhead Playgrounds.

Création d’une instance Mon domaine

Le défi pratique de ce module implique que vous créiez un sous-domaine Mon domaine. Cependant, un problème se pose : il est impossible de créer un sous-domaine dans un sous-domaine. Vous ne pouvez donc pas utiliser un Trailhead Playground. À la place, vous devez vous inscrire à une organisation de production Salesforce Developer Edition. Accédez à la page d’inscription et saisissez votre propre adresse e-mail. Comme nom d’utilisateur, créez un nom fictif qui ressemble à une adresse e-mail, par exemple votrenomDE@monentreprise.com. Vous recevrez rapidement un e-mail contenant un lien vers votre organisation. Cliquez sur Vérifier le compte, puis créez un mot de passe : vous voilà connecté à votre propre organisation Developer Edition.

La barre d’adresse indique que votre nouvelle organisation utilise une URL d’instance, comme https://na30.lightning.force.com. Vous êtes maintenant prêt à remplacer cette URL d’instance par votre propre sous-domaine.

Plongeons-nous dans un scénario fictif. Supposons que vous êtes administrateur Salesforce pour le compte de Jedeye Technologies. Votre chef de la sécurité s'est fixé comme objectif de fin d'année de permettre aux utilisateurs de se connecter en toute sécurité à votre organisation grâce à leurs identifiants Google. Mais avant, vous devrez créer un sous-domaine Salesforce avec Mon Domaine. Configurons-en un.

Dans notre exemple, nous allons utiliser jedeye.tech, un choix évident compte tenu du nom de notre société. Lors de la création d’un sous-domaine pour votre organisation de production, vous recherchez généralement un nom avec vos collaborateurs avant de le graver dans le marbre. Obtenez l’accord des dirigeants avant de continuer.

  1. Dans Configuration, saisissez Mon domaine dans la zone Recherche rapide, puis sélectionnez Mon domaine.
  2. Saisissez le nom de votre sous-domaine. Choisissez quelque chose d'amusant qui soit également unique. Saisissez votre nom de domaine personnalisé Vous pouvez constater que notre nom de sous-domaine est jedeye-tech (1). Salesforce fournit le reste du nom de domaine (2). Nous utilisons une organisation Developer Edition. Par conséquent, le nom de domaine est -dev-ed.lightning.force.com. Votre organisation de production a pour suffixe my.salesforce.com.
  3. Cliquez sur Vérifier la disponibilité. Salesforce vérifie si ce nom de domaine est déjà utilisé. Mon domaine accepte les conditions et enregistre le domaine personnalisé
  4. Lorsque vous obtenez le feu vert (3), cliquez sur Enregistrer le domaine (4).
  5. Détendez-vous et attendez l’e-mail qui vous confirmera que le processus est terminé. Salesforce prépare votre sous-domaine en arrière-plan et met à jour ses registres de noms de domaine.
Remarque

Remarque

Votre sous-domaine est généralement prêt en quelques minutes, mais cela peut prendre jusqu’à 24 heures. Soyez sûr que votre empire personnel est sur le point de naître !

Test et déploiement de votre sous-domaine

Avez-vous reçu l’e-mail d’activation ? Recherchez un e-mail avec un objet de type « Votre domaine Salesforce est prêt pour le test ». Terminons la configuration de votre sous-domaine et déployons-le pour vos utilisateurs.
  1. Cliquez sur le lien de l’e-mail que vous avez reçu pour revenir à l’assistant Mon domaine. E-mail contenant le lien vers le nouveau sous-domaine Mon domaine
  2. Le lien vous dirige vers votre organisation Salesforce. Notez que l’URL dans la barre d’adresse de votre navigateur inclut le nom de votre nouveau sous-domaine. URL de domaine personnaliséeÀ cet instant, vous êtes la seule personne à connaître cette URL. Avant de déployer le sous-domaine pour vos utilisateurs, vous devez vérifier que les liens dans votre organisation mènent tous vers l’URL de votre sous-domaine. Pourquoi en serait-il autrement ? Si votre administrateur Salesforce a personnalisé votre organisation, par exemple en ajoutant des boutons personnalisés ou des pages Visualforce, celle-ci peut avoir des références codées en dur. Les références codées en dur sont des liens qui contiennent le nom de votre instance, par exemple https://na99.salesforce.com. Comme nous n’avons pas personnalisé notre organisation, nous savons qu’elle n’a aucune URL erronée. Nous pouvons par conséquent continuer. Vous en saurez plus sur les URL défaillantes en configurant votre sous-domaine dans une organisation de production. Recherchez l’article « Mise à jour des références codées en dur » de la base de connaissances dans l’Aide de Salesforce.
  3. Cliquez sur Se connecter pour continuer à configurer Mon domaine. Saisissez le nom d’utilisateur et le mot de passe que vous avez utilisés pour vous inscrire à votre organisation.
  4. Admettons que nous avons testé les liens. Il est temps de mettre votre sous-domaine à la disposition de tous les utilisateurs de votre organisation.
  5. Cliquez sur Déployer vers des utilisateurs, puis sur OK. Le déploiement d’un sous-domaine distribue son URL dans l’ensemble de votre organisation. Tous vos utilisateurs peuvent désormais afficher l’URL du sous-domaine dans la barre d’adresse de leur navigateur.
    Remarque : Cette étape est également souvent négligée, notamment lorsque vous êtes interrompu en travaillant sur ce module. Si vous en êtes parti, retournez dans Mon domaine. Dans Configuration, saisissez Mon domaine dans la zone Recherche rapide, puis sélectionnez Mon domaine. Salesforce vous mène à l’étape de l’assistant Mon domaine à laquelle vous en étiez resté. Si vous êtes encore à l’étape 3, cliquez sur Déployer vers des utilisateurs.
  6. Cliquez sur OK.

Maintenant que le sous-domaine est déployé, vous constaterez que la page affiche plus d’options de configuration. Poursuivons sa configuration. Vous définirez ensuite des stratégies de connexion.

Après le déploiement : Définir les stratégies de Mon domaine

Avez-vous remarqué la nouvelle section affichée sur votre page Configuration de Mon domaine lors du déploiement de votre sous-domaine vers tous les utilisateurs ? Elle s’intitule Paramètres de mon domaine, et augmente votre contrôle de l’utilisation de votre sous-domaine. Examinons-la de plus près.
  1. Si vous n’êtes pas sur la page Mon domaine, dans Configuration, saisissez Mon domaine dans la zone Recherche rapide, puis sélectionnez Mon domaine.
  2. Sous Paramètres Mon domaine, cliquez sur Modifier. Définissez des politiques de connexion pour contrôler ce qui se produit lorsque les utilisateurs essaient de se connecter depuis votre ancienne URL et non à partir de Mon domaine. Paramètres de connexion de Mon domaine
  3. Pour le moment, gardez les paramètres par défaut, mais examinons les options disponibles. Politique de connexion : demande aux utilisateurs de se connecter en utilisant la page de connexion de votre sous-domaine. Elle empêche les utilisateurs d’essayer de se connecter à l’aide de l’URL générique https://login.salesforce.com/. Stratégie de redirection : vous avez le choix entre trois stratégies de redirection. Par exemple, si un utilisateur sélectionne un favori tel que https://na30.salesforce.com, nous le redirigeons vers le sous-domaine équivalent.
    • Rediriger vers la même page au sein du domaine. Permet aux utilisateurs de continuer à se connecter depuis votre URL et depuis le nom de votre sous-domaine. Cette option peut s’avérer pratique, et aucune modification n’est perceptible.
    • Rediriger vers la même page au sein du domaine avec un avertissement. Rappelle aux utilisateurs d'utiliser votre nom de sous-domaine lorsqu'ils se connectent, mais les redirige vers votre organisation. Cette option est pratique pendant quelques jours après le déploiement de votre sous-domaine pour faciliter la transition des utilisateurs vers le nom de votre nouveau sous-domaine.
    • Pas de redirection. Demande aux utilisateurs d'utiliser le nom de votre sous-domaine pour accéder à votre organisation. L’apprentissage est terminé. Considérez que vos utilisateurs ont migré et adopté l’URL du sous-domaine. Dans le cas contraire, ils reçoivent une erreur s’ils tentent d’utiliser l’URL de votre instance au lieu de l’URL du sous-domaine.
  4. Renommer votre Mon domaine : vous pouvez renommer votre Mon domaine, si le nom ou la marque de votre entreprise change, par exemple.

Personnaliser et déployer votre page de connexion

Vous avez créé votre sous-domaine Mon Domaine. Vous avez défini les stratégies de connexion de votre sous-domaine. Vous êtes maintenant prêt à vous approprier votre page de connexion. Affichez votre marque sur votre page de connexion pour permettre à vos utilisateurs de reconnaître votre site sans avoir à loucher sur l'URL dans la barre du navigateur.

Vous pouvez personnaliser votre page de connexion en ajoutant un logo d'entreprise, en modifiant le fond et en remplaçant le côté droit par votre propre image ou par un message. Cette zone est utile pour faire des annonces que vous souhaitez que les utilisateurs puissent voir lorsqu'ils se connectent.

Page de connexion personnalisée
  1. Si vous n’êtes pas sur la page Mon domaine, dans Configuration, saisissez Mon domaine dans la zone Recherche rapide, puis sélectionnez Mon domaine.
  2. Sous Configurations de l'authentification, cliquez sur Modifier. Si vous y êtes invité, accordez la permission d’ouvrir Configuration d’authentification dans un nouvel onglet. Configuration de la page de connexion
  3. Pour Fichier du logo, chargez une image du logo de votre entreprise. Le logo s’affiche en haut à gauche de la page de connexion. Les images peuvent être des fichiers .jpg, .gif ou .png d'une taille maximale de 100 Ko. La taille maximale de l'image est de 250 par 125 pixels.
  4. Pour Couleur d’arrière-plan, saisissez un code couleur hexadécimal ou cliquez sur le sélecteur de couleur Sélectionnez une couleur dans le sélecteur. pour modifier la couleur de l’arrière-plan de votre page de connexion.
  5. Mettez à jour le contenu du côté droit de la page de connexion. Ce contenu est conçu pour s'ajuster et occuper environ la moitié de la page. Dans votre organisation de production, saisissez l’URL d’un fichier hébergé sur une adresse URL qui utilise le chiffrement SSL et le préfixe https://. Pour le moment, vous pouvez saisir l’URL de l’une de nos images de stock : https://mydomain-sample.herokuapp.com..
  6. Pour le moment, ne modifiez pas l’option Type de page de connexion. Celle-ci entre en jeu lorsque vous souhaitez modifier le mode de connexion des utilisateurs. Pour l’instant, nous conservons le nom d’utilisateur et le mot de passe standard.
  7. Cliquez sur Enregistrer.
  8. Déconnectez-vous et essayez de vous reconnecter. Votre nouvelle page de connexion apparaît alors.
Exemple de page de connexion

Vous avez terminé !

Félicitations administrateur ! Vous avez configuré un sous-domaine avec Mon domaine. Vous avez adapté votre page de connexion pour refléter la marque de votre entreprise. Votre chef de la sécurité sera heureux de savoir que vous vous rapprochez de votre objectif de fin d'année consistant à autoriser vos utilisateurs à se connecter avec leurs identifiants Google.

Ressources