Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Ajout d’une logique à votre flux

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Répertorier les éléments logiques disponibles dans Flow Builder
  • Ajouter une logique de branche à un flux
  • Modifier une valeur de variable dans un flux

Création de branches à l’aide d’éléments Décision

Dans la plupart des processus métiers, des règles déterminent si une action particulière doit être entreprise ou non. On peut imaginer par exemple qu’il faille rendre prioritaires les requêtes dont le compte associé présente un risque. Dans ce cas, la règle employée est « le compte associé présente un risque ». Dans Flow Builder, les règles de votre processus métier sont évaluées à l’aide d’éléments Décision.

Chaque décision répond à une question et ses résultats fournissent les réponses possibles. Les réponses peuvent être aussi simples que Oui et Non, mais il n’y a pas de limite à leur nombre. Vous déterminez quelle réponse est appropriée à une situation donnée en configurant des conditions pour chaque résultat. Lorsqu’un flux exécute un élément Décision, il évalue chaque résultat de la décision dans un ordre défini. Si les conditions d’un résultat sont remplies, le flux utilise le connecteur associé et ignore les autres résultats. Si les conditions d’un résultat ne sont pas remplies, le résultat suivant de la liste est alors évalué.

Il peut arriver que Flow Builder vous fournisse le dernier résultat, celui sans condition : il s’agit du résultat par défaut. C’est une sorte de solution de repli. Si les conditions d’aucun des autres résultats ne sont remplies, le flux utilise le connecteur du résultat par défaut.

À titre d’exemple, examinons la décision que vous avez créée dans le flux Nouveau contact. Notez que la décision « Mettre à jour ou créer ? » a deux connecteurs et, contrairement aux autres dans le flux, ces connecteurs sont étiquetés ainsi : Créer et Mettre à jour existant.

Le flux « Nouveau contact », où la décision « Mettre à jour ou créer ? » et ses résultats sont mis en évidence.

Double-cliquez sur la décision Mettre à jour ou créer ? pour l’ouvrir.

Détails du résultat « Mettre à jour existant », qui détermine si la variable {!update_toggle.value} a pour valeur « True » et si la variable {!Find_a_Match.Id} n’est pas nulle.

Sous Numéro d’ordre du résultat (1), on trouve deux résultats dont les étiquettes correspondent à celles que vous venez de voir sur la zone de dessin. Chaque résultat de décision a un connecteur lui étant associé sur la zone de dessin.

Dans Détails du résultat, vous voyez les conditions (2) du résultat Mettre à jour existant.

{!update_toggle.value} est égal à {!GlobalConstant.True} : cette condition détermine si l’utilisateur a choisi de mettre à jour l’enregistrement existant. {!update_toggle.value} représente la valeur du composant Commutateur dans l’écran Informations de contact. Si l’utilisateur active le commutateur, la variable {!update_toggle.value} est définie sur « True » et cette condition est remplie.
Conseil

Conseil

Pour valider une valeur booléenne, telle qu’un commutateur ou une case à cocher, utilisez toujours les constantes globales correspondant à « true » ou « false ». Si vous saisissez manuellement « true », ce sera interprété comme si vous aviez tapé l’équivalent du mot anglais true et non la valeur booléenne souhaitée.

{!Find_a_Match.Id} est nul {!GlobalConstant.False} : cette condition détermine si le flux a trouvé un enregistrement correspondant. La variable {!Find_a_Match.Id} est définie lorsque l’élément « Chercher une correspondance » trouve un enregistrement correspondant. Si la valeur de {!Find_a_Match.Id} n’est pas nulle, cette condition est remplie.

Puisque Quand exécuter le résultat est défini sur Toutes les conditions sont remplies, ces deux conditions doivent être remplies pour que le flux emprunte le chemin « Mettre à jour existant ». Sinon, le flux évalue le résultat suivant dans la liste.

Sous Numéro d’ordre du résultat, cliquez sur Créer. Vous remarquerez qu’il n’y a pas de conditions. C’est parce qu’il s’agit du résultat par défaut, qui a été réétiqueté pour mieux répondre à la question de la décision (Mettre à jour ou créer ?) figurant sur la zone de dessin. Si les conditions pour que le flux mette à jour l’enregistrement existant ne sont pas remplies, le flux est toujours obligé d’en créer un nouveau.

Le résultat par défaut, intitulé « Créer »

Conseil

Conseil

Nous vous suggérons d’utiliser le résultat par défaut comme dernière réponse à la question de votre décision. Par exemple, si les résultats possibles sont Oui et Non, configurez des conditions pour le résultat Oui et attribuez le résultat par défaut à Non. Si la réponse n’est pas Oui, alors c’est forcément Non.

En résumé, lorsque le flux exécute l’élément « Mettre à jour ou créer ? », il évalue si les exigences pour que le flux mette à jour l’enregistrement sont remplies (l’utilisateur a choisi de mettre à jour l’enregistrement existant et il existe un enregistrement correspondant à mettre à jour). Si ces conditions sont remplies, le flux emprunte le chemin « Mettre à jour existant ». Sinon, il prend le chemin « Créer ». Plus loin dans ce module, vous passerez en revue les actions que le flux exécute sur ces chemins.

Mise à jour de valeurs de variable avec des éléments d’attribution

Plus tôt dans ce module, vous avez découvert l’importance des variables de flux et la manière dont leur valeur peut changer au cours de l’exécution du flux. Le moyen le plus simple de modifier la valeur d’une variable consiste à utiliser un élément Attribution.

Utilisez chaque ligne pour modifier une variable. L’évolution de la valeur de la variable dépend de l’opérateur sélectionné et de la valeur définie. Par exemple, l’opérateur Ajouter fonctionne différemment en fonction du type de données. Pour les variables de date, l’ajout à la valeur de la variable sélectionnée est effectué en nombre de jours. Pour les variables de texte, le texte saisi ou sélectionné en guise de valeur est ajouté à la fin de la variable.

Examinons l’attribution que vous avez créée dans le flux Nouveau contact.

Dans la zone de dessin, double-cliquez sur le nœud Définir l’ID de contact. L’élément met à jour une valeur précise : le champ Id de la variable d’enregistrement {!contact}.

L’attribution « Définir l’ID de contact », qui définit le champ ID de la variable {!contact} sur la valeur stockée dans la variable {!Find_a_Match.Id}.

Pourquoi avez-vous besoin de cette attribution ? Pour une raison simple : le flux ne peut pas mettre à jour d’enregistrement s’il ne sait pas lequel doit être mis à jour.

Remarque

Remarque

Flow Builder permet également d’utiliser deux autres éléments logiques, qui ne sont pas traités dans ce module : boucle et pause.

Mise à jour du flux

Dans sa forme actuelle, le flux recherche un enregistrement de contact correspondant avant de déterminer s’il faut mettre à jour l’enregistrement existant ou en créer un autre. Il y figure un élément de données inutile : pourquoi rechercher l’ID d’un enregistrement correspondant si l’utilisateur choisit de toute manière de créer un autre contact ?

Pour résoudre ce problème, divisons la décision existante en deux décisions. L’élément de type Décision Mettre à jour ou créer ? vérifie deux conditions : si l’utilisateur a choisi ou non de mettre à jour l’enregistrement existant et s’il existe un enregistrement de contact correspondant.

Déplacez la première condition dans un élément Décision qui lui est propre, de sorte à n’utiliser l’élément Obtenir des enregistrements que si l’utilisateur a choisi de mettre à jour un enregistrement correspondant. Si l’utilisateur n’a pas fait ce choix, aucune recherche portant sur un enregistrement correspondant ne sera effectuée.

Création d’une nouvelle décision

  1. Faites glisser un élément Décision vers la zone de dessin.
  2. Attribuez à la décision l’étiquette suivante (nous y ferons également référence sous l’intitulé « Mettre à jour si existant ? » dans le reste de l’unité) : Update If Existing? Le nom de l’API est automatiquement défini sur Update_If_Existing.
  3. Donnez au premier résultat l’étiquette « Oui ». Mettez à jour le nom de l’API comme suit : Update_Yes. De cette façon, l’étiquette du connecteur de décision est facile à lire, et vous pouvez facilement différencier le nom de ce résultat de celui des autres résultats dans l’onglet Gestionnaire.
  4. Laissez Quand exécuter le résultat tel quel et configurez une condition pour le résultat. Remarque Vous ne pouvez pas copier et coller la valeur Ressource. Saisissez « update_to » dans Ressource, cliquez sur update_toggle >, puis sélectionnez Valeur.
    Champ Valeur
    Ressource {!update_toggle.value}
    Opérateur Égal à
    Valeur {!$GlobalConstant.True}
  5. Sous Numéro d’ordre du résultat, cliquez sur Résultat par défaut. Changez son étiquette en Non. Si vous laissez l’étiquette du résultat sur Résultat par défaut, vous ne pourrez pas forcément savoir s’il a bien été exécuté.
  6. Cliquez sur Terminé.

Mise à jour de la décision initiale

Maintenant que vous avez ajouté la nouvelle décision, la décision initiale (Mettre à jour ou créer ?) contient une condition redondante. Remédions à cela !

  1. Double-cliquez sur Mettre à jour ou créer ?.
  2. Recherchez la condition qui correspond à ce que vous avez ajouté à la décision Mettre à jour si existant ?. Le champ Ressource doit contenir {!update_toggle.value}.
  3. En regard de cette condition, cliquez sur Icône de suppression
  4. Cliquez sur Terminé.

Reconnexion des éléments

Vous y êtes presque ! Pour terminer, vous devez vous assurer que la décision « Mettre à jour si existant ? » est exécutée avant l’élément « Chercher une correspondance ».

  1. Retirez le connecteur se trouvant entre « Informations de contact » et « Chercher une correspondance ».
    1. Cliquez sur le connecteur. Lorsqu’il est en surbrillance, celui-ci devient bleu.
    2. Appuyez sur la touche Suppr.
  2. Connectez « Informations de contact » à « Mettre à jour si existant ? ».
  3. Connectez « Mettre à jour si existant ? » à « Chercher une correspondance ». Lorsque vous y êtes invité, sélectionnez le résultat Oui et cliquez sur Terminé.
  4. Connectez « Mettre à jour si existant ? » à « Créer un contact ». Comme il ne reste plus qu’un seul résultat à connecter (Non), Flow Builder le sélectionne automatiquement pour vous.
  5. Enregistrez le flux et ignorez l’avertissement.

Le flux « Nouveau contact », où la nouvelle décision « Mettre à jour si existant ? » et ses chemins sont mis en évidence.

À présent, le flux contient deux points de décision. Tout d’abord, il détermine s’il convient de chercher un enregistrement correspondant, en fonction du choix de l’utilisateur de créer ou non un nouveau contact de façon systématique. Ensuite, il détermine si l’élément Chercher une correspondance a trouvé un contact correspondant ou non.

Ressources