Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Création d’une variable

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Créer une variable de flux
  • Définir ce que sont les variables d’entrée et de sortie

Préparation à la création d’une variable

Avant de vous lancer dans la création d’une variable, déterminez de quel type celle-ci doit être.

Quel type de données la variable doit-elle stocker ?

Commencez par examiner le type de données que la variable stockera, comme vous le faites lorsque vous créez un champ personnalisé.

Type de données Utilisé pour stocker...
Texte Des ID, des descriptions et d’autres données textuelles plus ou moins longues.
Enregistrement Des valeurs de champ d’un enregistrement, comme une opportunité. Lorsque ce type de données est sélectionné, vous créez une variable d’enregistrement.
Numéro Une valeur numérique.
Devise Une valeur monétaire.
Boolean (Booléen) Une valeur de type oui/non, par exemple le fait qu’une case soit cochée ou non.
Date Une valeur de date.

Date/heure

Une valeur contenant une date et une heure.

Liste de sélection

Une valeur de liste de sélection.
Liste de sélection multiple Des valeurs de liste de sélection séparées par des points-virgules.
Définie par Apex Des valeurs de champ d’une classe Apex. Lorsque ce type de données est sélectionné, vous créez une variable définie par Apex.

Combien de valeurs la variable doit-elle stocker ?

Par défaut, les variables stockent une valeur compatible avec le type de données sélectionné. Si le type de données est Nombre, la variable stocke une valeur numérique. Si le type de données est Enregistrement, la variable stocke les valeurs de champ d’un enregistrement.

Toutefois, comment procéder si vous devez stocker plusieurs valeurs dans une même variable, telles que plusieurs adresses électroniques ? Aucun problème : vous pouvez rendre cela possible lorsque vous créez une variable, grâce à la case à cocher Autoriser plusieurs valeurs. Lorsque cette option est sélectionnée, vous créez une variable de collection.

Nous ne nous étendrons pas sur les variables de collection dans ce module, mais vous pouvez les voir en action dans le module Lightning Flow.

La valeur doit-elle être disponible en dehors du flux ? 

Chaque variable de votre flux tire sa valeur d’une source donnée.

Ainsi, certaines variables tirent leurs valeurs de l’intérieur du flux, par exemple au moment où l’utilisateur saisit quelque chose dans un composant d’écran ou quand le flux recherche les valeurs de champ d’un enregistrement.

D’autres variables, quant à elles, tirent leurs valeurs de l’extérieur du flux, à savoir de ce qui est à son origine, peu importe de quoi il s’agit. Par exemple, si vous distribuez un flux sur une page d’enregistrement de compte, vous pouvez transmettre l’ID du compte au flux en utilisant ses variables d’entrée. Une variable d’entrée est une variable pour laquelle la case Disponible pour l’entrée est sélectionnée.

Si le point d’origine du flux doit pouvoir définir la valeur d’une variable, assurez-vous que celle-ci est disponible pour l’entrée. En cas de doute, faites le nécessaire pour que cela soit le cas.

Lorsque vous configurez votre variable, une autre case à cocher est également présente : Disponible pour la sortie. Sélectionner cette option lors de la création de votre variable en fait une variable de sortie, ce qui signifie que sa valeur est accessible en dehors du flux. Les variables de sortie étant trop avancées pour ce module, nous ne vous les présenterons pas en détail. En cas de doute, ne rendez pas votre variable disponible pour la sortie.

Où comptez-vous utiliser la variable ?

Si vous savez déjà où vous prévoyez d’utiliser votre variable, consultez la documentation pour savoir si le champ où vous souhaitez la placer requiert qu’elle soit d’un type particulier.

Conseil

Conseil

Portez une attention particulière aux types de données pris en charge par le champ et à sa compatibilité avec des valeurs uniques ou des valeurs de collection.

Par exemple, imaginons que vous devez automatiquement soumettre une opportunité pour approbation à partir d’un flux. Les paramètres d’approbation par défaut ne vous conviennent pas, car il faut que la demande d’approbation soit envoyée à un utilisateur spécifique. Vous devez donc définir le champ ID des approbateurs suivants. Lorsque vous consultez la documentation de référence au sujet de l’action principale Soumettre pour approbation, vous constatez que le champ ID des approbateurs suivants n’accepte que les variables de collection de type Texte. Vous devez donc stocker l’ID de l’utilisateur concerné dans une variable de collection de ce type.

Création d’une variable

  1. Ouvrez Flow Builder. Dans Configuration, saisissez Flux dans la case Recherche rapide et cliquez sur Flux.
  2. Cliquez sur Nouveau flux.
  3. Sélectionnez Flux d’écran et cliquez sur Créer.
  4. Dans la boîte à outils, cliquez sur Gestionnaire.
  5. Cliquez sur Nouvelle ressource.
  6. Dans Type de ressource, sélectionnez Variable.
  7. Saisissez un nom d’API et une description pour votre variable.
  8. Sélectionnez le type de données approprié.
  9. Si vous souhaitez stocker plusieurs valeurs (une collection), sélectionnez Autoriser plusieurs valeurs.
  10. Si vous créez une variable d’enregistrement, sélectionnez l’objet dont vous souhaitez stocker les valeurs d’enregistrement.
  11. Déterminez la disponibilité de la variable hors du flux.

Enregistrement d’informations dans une variable de flux

Une fois que vous avez créé une variable, vous disposez d’un contenant qui n’attend qu’une chose : une valeur à contenir. Sans valeur, les variables n’ont aucun intérêt. Flow Builder propose donc plusieurs méthodes pour les remplir. Passons celles-ci en revue.

Définition de la valeur par défaut de la variable : si vous savez quelle doit être la valeur initiale de la variable, définissez sa valeur par défaut lorsque vous la créez. La variable conservera cette valeur jusqu’à ce qu’elle soit remplacée par un autre élément. Obtention d’une valeur d’un enregistrement et utilisation de celle-ci dans la variable : lorsque vous configurez un élément Obtenir des enregistrements (que nous verrons plus loin dans ce module) ou un ensemble de choix d’enregistrement, spécifiez les champs à stocker et les variables dans lesquelles les stocker. Modification de la valeur de la variable à partir d’un élément : le moyen le plus évident de modifier la valeur d’une variable consiste à utiliser un élément Attribution. Toutefois, d’autres éléments vous permettent également de stocker des valeurs dans des variables. Par exemple, l’élément Créer des enregistrements vous permet de stocker dans une variable l’ID d’un enregistrement venant d’être créé. Transmission d’une valeur hors du flux : selon la manière dont vous distribuez votre flux, il peut vous être possible de transmettre une valeur via une variable d’entrée. Par exemple, si vous ajoutez votre flux à une page d’enregistrement de contact, vous pouvez intégrer l’ID du contact à une variable de flux.

Maintenant que nous sommes incollables sur les variables, intéressons-nous aux différentes catégories d’éléments disponibles dans Flow Builder, en commençant par les écrans.

Ressources