Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Découverte de Flow Builder

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Décrire les composantes d’un flux
  • Énumérer les catégories des éléments d’un flux

Interface utilisateur de Flow Builder

Lorsque vous créez des flux, vous utilisez Flow Builder. Voici les éléments qui le composent.

Flux Nouveau contact ouvert dans Flow Builder

Boîte à outils (1) : la boîte à outils contient les éléments et les ressources que vous utilisez pour créer votre flux.
  • Dans l’onglet Éléments, ajoutez de nouveaux éléments, tels que Écran et Créer des enregistrements, à votre flux.
  • Dans l’onglet Gestionnaire, créez des ressources à utiliser dans votre flux telles que des variables, des étapes et des choix. Vous pouvez également consulter une liste de tous les éléments et de toutes les ressources ajoutés au flux.
Zone de dessin (2) : la zone de dessin correspond à l’espace de travail, dans lequel vous créez un flux en ajoutant des éléments. À mesure que vous ajoutez des éléments à la zone de dessin et que vous les connectez, vous pouvez voir un diagramme visuel de votre flux. 

Barre de boutons (3) : la barre de boutons fournit des informations sur le flux, notamment :
  • Si le flux est actif ou non.
  • Le temps écoulé depuis le dernier enregistrement du flux.
  • Si le flux comporte des avertissements ou des erreurs. Pour afficher les avertissements ou les erreurs, cliquez sur l’icône correspondante.
La barre de boutons comprend également deux boutons permettant de gérer un flux : Exécuter et Déboguer.
  • Exécuter permet d’exécuter la dernière version enregistrée du flux que vous avez ouvert.
  • L’option Déboguer vous permet de saisir des valeurs pour les variables d’entrée du flux et d’afficher les détails du débogage lors de l’exécution du flux. Vous pouvez ainsi vérifier comment le flux traite les données.
Vous découvrirez comment tester et déboguer des flux dans le module Test et distribution de flux.

Composantes d’un flux

Chaque flux repose sur trois composantes : des éléments, des connecteurs et des ressources.

Éléments, connecteurs et ressources dans un flux

  • Les éléments (1) sont affichés dans la zone de dessin. Pour ajouter un élément à la zone de dessin, cliquez dessus et faites-le glisser à partir de la boîte à outils.
  • Les Connecteurs (2) définissent le chemin emprunté par le flux à l'exécution. Ils indiquent au flux quel élément exécuter ensuite. Cliquez sur les connecteurs d’un élément de la zone de dessin et faites-les glisser vers un autre élément.
  • Les Ressources (3) sont des conteneurs qui représentent une valeur spécifique, par exemple des valeurs de champ ou des formules. Vous pouvez référencer des ressources partout dans votre flux. Par exemple, recherchez l’ID d’un compte, stockez cet ID dans une variable, puis mettez à jour ce compte en référençant l’ID stocké.

Éléments (1)

Chaque élément représente une étape du flux qui indique la marche à suivre. Ces instructions varient en fonction du type d’élément. Nous avons pour habitude de classer les éléments de flux en trois catégories : les écrans, la logique et les actions.

Écrans

Présentez des données à vos utilisateurs ou créez un formulaire pour collecter des informations grâce aux écrans.

Les écrans proposent tout un éventail de composants prêts à l’emploi pour personnaliser la façon dont les utilisateurs interagissent avec vos flux. Vous pouvez montrer du texte ou des images à vos utilisateurs. Vous pouvez leur demander de donner une réponse ouverte, par exemple dans une zone de texte, ou de choisir parmi les réponses proposées, par exemple avec des boutons radio. Vous pouvez même leur demander d’importer un fichier via l’écran.

Premier écran du flux « Nouveau contact ». Il inclut les entrées Prénom, Nom et Compte, et propose de créer un compte ou de mettre à jour un compte existant.

Si vous avez besoin d’intégrer d’autres fonctionnalités à vos écrans de flux, comme une navigation personnalisée ou un tableau de données, vous pouvez installer des composants tiers ou faire appel à un développeur pour créer des composants personnalisés.

Logique

Une fois que vous avez collecté les données dont vous avez besoin, que voulez-vous en faire ? Les éléments de logique vous permettent d’analyser et d’exploiter les données en fonction des besoins de votre entreprise. Créez des branches, mettez à jour des données, parcourez des ensembles de données ou attendez un moment précis.

Les éléments de logique fonctionnent uniquement dans le flux. Si vous utilisez des éléments de logique pour analyser ou exploiter des informations dans votre flux, vous ne pourrez plus accéder aux données obtenues une fois le flux terminé. Pensez à utiliser une action pour enregistrer ces données en dehors du flux.

Actions

Les actions ordonnent au flux de réaliser une tâche en dehors du flux proprement dit, par exemple dans la base de données Salesforce ou dans un système externe. Les flux peuvent rechercher, créer, mettre à jour et supprimer des enregistrements Salesforce. Ils peuvent également créer des publications Chatter, soumettre des enregistrements pour approbation et envoyer des e-mails.

Connecteurs (2)

Les connecteurs définissent le chemin emprunté par le flux en cours d’exécution. Ils indiquent au flux quel élément exécuter ensuite.

Ressources (3)

Les ressources sont des espaces réservés que vous pouvez référencer partout dans votre flux. Par exemple, recherchez l’ID d’un compte, stockez cet ID dans une variable, puis mettez à jour ce compte en référençant l’ID stocké.

Planification du flux

Maintenant que nous en savons un peu plus sur les types d’éléments proposés par les flux, revenons-en à notre exemple. Il serait tentant de passer directement à Flow Builder, mais commencez par cartographier les besoins de votre entreprise dans un plan.

Remarque

Remarque

Quel que soit l’outil utilisé, il est important de planifier votre processus métier avant d’essayer de l’automatiser.

Besoin Type d’élément à utiliser
Collecter les informations de l’utilisateur (nom, prénom et compte du contact) et définir la marche à suivre lorsqu’il existe un contact correspondant. Écran
Rechercher un enregistrement de contact identique. Action
Vérifier si un enregistrement équivalent a été trouvé. Logique
Si aucune correspondance n’a été trouvée, créer le contact. Action
Si une correspondance a été trouvée, mettre à jour le contact. Action
En cas de création ou de mise à jour du contact, noter les tâches du flux dans Chatter. Action
En cas de création ou de mise à jour du contact, confirmer la fin du flux. Écran

Pour générer un flux qui réponde à ces besoins, complétez les projets et modules restants dans le parcours Élaboration de flux avec Flow Builder. Le projet Élaboration d’un flux simple vous apprend à créer la plupart des composantes d’un flux. Nous nous appuyons sur ce projet pour approfondir les concepts des flux dans le module Flow Builder.