Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Réduction des dettes et développement d’une épargne

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Identifier des moyens de mieux gérer vos dettes
  • Expliquer l’importance d’être préparé aux situations d’urgence
  • Trouver des moyens d’épargner

Vos dettes et votre bien-être

L’élaboration d’un budget vous aide à identifier ce que vous pouvez améliorer dans vos finances. Pour beaucoup d’entre nous, les dettes en font partie. Que vous deviez rembourser des prêts étudiants, des crédits automobiles, des dettes de carte de crédit ou une hypothèque, l’accumulation de dettes peut nuire à votre santé et à votre bien-être en général.

Les dettes peuvent sembler prendre le dessus sur tout le reste. Selon Market Watch, elles constituent l’une des principales causes de stress, contribuant aux problèmes de couple, aux troubles de santé mentale, à une mauvaise alimentation et à de nombreuses nuits sans sommeil. Comme indiqué dans la première unité, ce problème concerne toutes les générations ainsi que tous les niveaux de revenu, et il est répandu partout dans le monde.

Habitant du pays Salesforce face à une dette croissante.

La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons vous aider à vous en sortir. Nous sommes là pour vous orienter vers des ressources qui pourront vous aider à mieux gérer vos dettes. Commençons par comprendre la différence entre les bonnes dettes et les mauvaises dettes, grâce aux explications des experts de Bright Plan. Nous vous présentons ci-dessous un certain nombre de termes clés. Si vous l’estimez nécessaire, notez-les sur du papier ou dans un document Quip pour les consulter ultérieurement.

Concepts fondamentaux sur les dettes

Une bonne dette est de l’argent emprunté à un faible taux d’intérêt en vue d’améliorer votre situation financière au fil du temps (notamment pour augmenter votre cote de crédit ou vous permettre d’accéder à un emploi mieux rémunéré). Cela peut prendre la forme d’un prêt immobilier, ou encore d’un prêt étudiant servant à financer l’obtention d’une certification ou d’un diplôme dans un domaine très rémunérateur. C’est le type de dette qu’il est judicieux de contracter. 

D’un autre côté, les mauvaises dettes doivent être évitées ou minimisées. Il s’agit d’argent emprunté à un taux d’intérêt élevé pour acheter des biens dont la valeur diminue avec le temps, comme les dettes de cartes de crédit, les prêts à la consommation et les crédits automobiles.

En résumé : faites des recherches, informez-vous à propos de l’endettement, voire consultez un conseiller financier ou patrimonial avant de souscrire à un prêt. 

Le coût caché des dettes

Idée reçue au sujet de l’argent : il suffit de régler la mensualité minimum de sa carte de crédit chaque mois.

Bien que vous ne soyez obligé de ne régler que la mensualité minimum associée à une carte de crédit, vous n’honorerez ainsi principalement que le paiement des intérêts, des sommes ajoutées à ce que vous devez chaque mois comme commission au prêteur. Cela ne rembourse qu’une infime partie du capital, le montant réel emprunté. Le remboursement des sommes empruntées via votre carte de crédit peut prendre des années si vous vous contentez de ne régler que le montant minimum exigible chaque mois. 

Prenons un exemple tiré de l’ouvrage Simplifier les questions d’argent de Peter Lazaroff, directeur des investissements chez BrightPlan. 

Vous achetez un téléviseur d’une valeur de 2 500 $ en utilisant une carte de crédit, avec un taux d’intérêt effectif global (TEG) de 16 %. Chaque mois, vous réglez le montant minimum exigible, soit 50 $, jusqu’au remboursement du solde. Lazaroff explique que, dans ce scénario, les intérêts s’élèvent à 3 994 $ sur les près de 22 ans qu’il faut pour payer l’achat initial de 2 500 $. C’est plus que le coût du téléviseur ! Pire encore : vous finissez par payer un total de 6 494 $.

Habitants du pays Salesforce montrant du doigt un iceberg où sont représentés des coûts plus élevés sous la surface, en lien avec le scénario ci-dessus.

En résumé : les dettes peuvent être piégeuses. Bien qu’il puisse vous sembler que vous progressez vers vos objectifs de remboursement, cela peut cacher la présence de frais importants. N’oubliez pas de faire des recherches, de vous renseigner sur l’endettement, voire de consulter un conseiller financier ou patrimonial.

Remarque

Remarque

Alors, quel est le montant total des dettes existantes ? Selon Bloomberg, la dette cumulée des ménages dans le monde est d’environ 46 000 milliards de dollars et est en constante augmentation dans de nombreux pays.

La situation n’est pas catastrophique pour autant : il est possible de venir à bout des dettes et il existe de nombreuses ressources utiles pour vous aider à réduire votre endettement ou à en sortir totalement. 

Gestion de vos dettes

S’endetter, cela arrive. Tout comme pour l’élaboration d’un budget, la gestion de vos dettes passe d’abord par la mise au point un plan. Consolidated Credit vous présente des manières de mieux gérer vos dettes. 

  • Organisez-vous. Tirez parti de votre rapport de solvabilité et de vos relevés bancaires pour connaître les soldes et les taux d’intérêt de chacun de vos prêts.
  • Consultez votre rapport de solvabilité. Une mauvaise cote de crédit peut être la conséquence d’un paiement non honoré, mais le remboursement de vos dettes peut permettre de la faire remonter.
  • Payez vos factures à temps chaque mois. Les retards de paiement peuvent entraîner l’application de pénalités de retard, qui rendent plus difficile le remboursement de vos dettes.
  • Soyez stratégique sur le paiement de vos dettes. Remboursez vos dettes stratégiquement, en commençant par celle au taux d’intérêt le plus élevé (au départ, il peut se révéler judicieux de rembourser davantage un prêt à taux d’intérêt élevé et de ne régler que le montant minimum pour un prêt au taux d’intérêt bas). Lorsque votre premier emprunt est remboursé, passez au suivant.
  • Utilisez les rentrées d’argent inattendues pour rembourser vos dettes. Vous avez touché une prime ou reçu de l’argent pour votre anniversaire ? Servez-vous de ces fonds pour rembourser une partie de vos dettes.
  • Envisagez de demander de l’aide. Si vous avez du mal à gérer vos dettes et vos autres factures chaque mois, vous devriez peut-être demander l’aide d’une agence de conseil en crédit à la consommation réputée ou d’un professionnel en gestion financière.
Remarque

Remarque

Si vous utilisez une carte de crédit, Better Money Habits vous recommande d’essayer de rembourser chaque mois la totalité du montant que vous devez. Ayez au moins pour objectif de régler une somme plus élevée que la mensualité minimum. 

Habitant du pays Salesforce prêt à vaincre une montagne de dettes.

Création d’un filet de sécurité

La vie peut réserver des surprises. Des situations critiques comme un accident de voiture entraînent souvent des sorties d’argent imprévues et celles-ci peuvent se cumuler rapidement (comme des dépenses de santé urgentes, des frais médicaux réguliers, le coût de la réparation de votre voiture, la hausse des tarifs d’assurance, etc.). 

Selon le rapport sur le bien-être financier de 2019 de Close Brothers, seulement 40 % des employés britanniques se sentent prêts à faire face à des dépenses imprévues ou à une réduction significative de leurs revenus. De plus, comme dans tous les domaines du bien-être financier, les femmes ont davantage de difficultés à atteindre leurs objectifs financiers que les hommes : 52 % des femmes déclarent ne pas épargner suffisamment pour pallier les dépenses imprévues contre 42 % des hommes (PwC).

C’est pourquoi la spécialiste des questions financières Rachel Cruze, de Ramsey Solutions recommande de constituer un fonds d’urgence pouvant fournir une sécurité financière et vous donner une certaine tranquillité d’esprit lorsque vous en avez le plus besoin.

  • Urgences médicales
  • Réparations domestiques ou des véhicules automobiles
  • Imprévus de la vie
  • Chômage

Alors, de quel montant doit-être cette réserve d’argent ? Selon Cruze, une bonne règle de base consiste à mettre de côté un montant équivalent à 3 à 6 mois de dépenses. Peu importe la somme que vous choisissez d’épargner, commencez dès maintenant, mettez cet argent de côté pour les mauvais jours et n’y touchez pas ! 

Habitant du pays Salesforce utilisant un parapluie pour se protéger de la pluie.

NerdWallet suggère que si une urgence ou un imprévu survient et que vous utilisez vos économies dédiées aux urgences, vous devez faire en sorte de les reconstituer dès que vous le pouvez. Il serait en effet dommage de revenir en arrière alors que vous étiez en si bon chemin. En outre, selon NerdWallet, une fois que vous disposez de ce fonds d’urgence et qu’il est placé sur un compte d’épargne sécurisé affichant un taux d’intérêt élevé, il est temps de commencer à penser à des objectifs d’épargne plus importants.

Recherche de moyens d’épargner

Vous êtes prêt à vous lancer dans l’épargne ? Envisagez de constituer à la fois un fonds d’urgence et de réaliser des versements sur un autre livret d’épargne destiné aux vacances, à la formation, à l’achat d’une nouvelle maison, etc. Smart About Money conseille de suivre ces quelques méthodes pour commencer.

  • Fixez un montant cible pour votre fonds d’urgence. S’il vous semble ardu d’épargner un montant vous permettant d’être autonome pendant 3 à 6 mois, fixez d’abord un objectif de 1 000 $ ou équivalent à un mois de dépenses.
  • Ouvrez un livret d’épargne distinct. Il est tentant de dépenser le solde de votre compte courant si celui-ci est conséquent. Disposer d’un compte à part peut vous empêcher de puiser dans vos économies.
  • Déterminez un montant fixe à mettre de côté chaque mois. Si vous le pouvez, configurez des virements bancaires automatiques mensuels vers votre livret d’épargne pour vous faciliter la tâche.
  • Recherchez d’autres moyens de réduire vos dépenses et épargnez l’argent ainsi économisé. Vous vous rappelez que, juste avant, nous nous intéressions à l’élaboration d’un budget dans le but d’augmenter la somme d’argent à votre disposition ? Utilisez donc ces ressources financières pour vous constituer une épargne et un fonds d’urgence.
  • Bien entendu, vous avez aussi le droit de réaliser des dépenses pour des occasions particulières (et pour célébrer vos réussites). Faites-vous plaisir. Les petites victoires et les célébrations peuvent vous aider à pérenniser vos changements d’habitudes en vous gardant motivé.

Exercice sur l’argent : identifiez le montant que vous souhaitez mettre de côté et les moments où vous aurez besoin de ces sommes. Ensuite, calculez votre objectif d’épargne pour déterminer quel montant épargner chaque mois. 

Résumé

Qu’il s’agisse de venir à bout de vos dettes, de vous préparer aux situations d’urgence ou de vous constituer une épargne, l’apprentissage d’une gestion plus efficace de vos finances s’appuie sur les bases que vous avez posées lors de l’élaboration de votre budget. Cela entraîne l’amélioration de votre bien-être financier. Pour atteindre une réelle liberté financière, soyez proactif dans la gestion de vos dettes, la création d’un filet de sécurité et la recherche de moyens d’épargner. 

Maintenant que vous comprenez comment améliorer votre sécurité financière actuelle, parlons de la manière dont vous pouvez préparer l’avenir dans l’unité suivante.

Ressources