Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Créer des fonctionnalités servant un objectif

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Décrire l’objectif d’une application sous la forme d’un ensemble de fonctionnalités
  • Déterminer les exigences de conception générales des fonctionnalités de votre application
  • Mettre en œuvre un correctif de conception sommaire dans l’application Incitateur

Traduire l’objectif en fonctionnalités autour d’une pizza

Maintenant que vous connaissez le public cible et l’objectif de votre application, vous pouvez trouver des idées de conception spécifiques à l’incitateur, qui deviendront par la suite ses fonctionnalités. Pour ce faire, vous vous entourez d’un groupe plus restreint, composé des personnes ayant exprimé leur souhait de continuer de travailler avec vous lors de la dernière réunion.

Post-it jaunes sur lesquels figurent des idées de fonctionnalités pour l’incitateur, placés sur un tableau blanc.

Sans plus tarder, vous organisez une séance avec elles le lendemain, autour d’un déjeuner copieux. Tout en partageant des pizzas et des salades, vous commencez par revenir sur les commentaires issus de la réunion précédente, intégrés à une courte présentation que vous exposerez à l’équipe. Chaque participant à la réunion se rend au tableau blanc à tour de rôle, anime une discussion portant sur un ou deux commentaires, puis écrit ou dessine les points importants à retenir. À la fin, vous passez en revue toutes les idées et organisez un vote pour les hiérarchiser. Vous en profitez pour compiler les notes et les croquis de l’équipe afin de créer une nouvelle série de diapositives.

Chez Salesforce Analytics, lorsque nous organisons des ateliers de conception, nous demandons à chacun d’écrire ses idées de fonctionnalités sur des post-it jaunes puis de les placer sur le tableau blanc. Chaque participant explique son idée au groupe en quelques mots et nous regroupons les idées similaires au fur et à mesure. Ensuite, nous demandons à chacun de voter pour les idées qu’il souhaite voir dans l’application. Nous les classons de haut en bas en fonction du nombre de votes.

Voici les idées que vous et votre équipe proposez, classées par ordre de priorité.

  1. Les éléments les plus importants à intégrer sont un classement des commerciaux et le total des activités, ainsi qu’un récapitulatif des activités terminées et en retard. Ces éléments doivent vraiment ressortir.
  2. Il doit être possible de consulter un récapitulatif hebdomadaire pour chaque type d’activité.
  3. Assurez-vous qu’il est possible d’effectuer un découpage suivant la hiérarchie des rôles. En d’autres termes, il doit être possible d’afficher les activités en fonction du gestionnaire dont elles dépendent, qu’il s’agisse d’un responsable commercial, d’un directeur régional ou du vice-président des ventes.
  4. Il doit être possible de consulter rapidement les activités de chaque commercial et de chaque compte.
  5. Il doit être possible de disposer de données distinctes pour chaque activité, c’est-à-dire de sections différentes pour les e-mails, les appels, etc.
  6. Les niveaux d’activité moyens seront utilisés comme critères de référence.
  7. L’application doit fournir plus de détails pour chaque type d’activité. Par exemple, les appels à la fois entrants et sortants doivent être indiqués pour savoir si les prises de contacts sont effectuées par les commerciaux ou les clients. Il est également nécessaire d’indiquer la priorité des e-mails. En ce qui concerne les tâches et les événements, l’application doit mentionner s’ils sont terminés ou en cours.
En vous penchant sur la première version de l’incitateur, il vous est facile de voir en quoi elle ne répond pas à ces exigences. Premièrement, certains problèmes viennent d’emblée empêcher l’application de remplir sa fonction.
  • Elle n’intègre pas la notion de temps : les responsables ne peuvent pas voir quand les activités de leurs commerciaux ont lieu. Pour autant qu’ils sachent, les activités que leur présente l’incitateur peuvent très bien dater de la nuit des temps. Voilà sans conteste un problème que vous devez résoudre.
  • L’application ne présente aucun critère de référence ni classement. Sans ces éléments, il est impossible de déterminer quels commerciaux ont une performance supérieure ou inférieure à la moyenne. Il n’y a également aucun moyen de savoir qui tire son épingle du jeu.

Il y a également d’autres problèmes, certains liés à la structure et à l’organisation du tableau de bord, ou encore concernant les finitions et l’apparence. Nous aborderons ces problématiques de la conception plus tard dans le module.

  • Les totaux sont placés tout en bas (comme vous l’avez déjà remarqué).
  • Il n’y a aucun moyen de savoir quelles activités dépendent de chaque niveau de gestion.
  • Il est possible de voir les activités par compte grâce au menu Nom du compte. Mais ne serait-il pas formidable de pouvoir consulter une liste regroupant tous les comptes ?
  • Pour chaque activité, il est seulement possible de consulter des totaux. Il n’est pas possible de consulter les activités par période (dans notre cas, par semaine).
  • Le tableau de bord ne donne pas accès à suffisamment de détails sur les activités.
  • La police utilisée n’a pas la même taille partout.
  • Certaines parties du tableau de bord se chevauchent alors qu’il n’y a aucun rapport entre elles. Par exemple, pourquoi le nom du propriétaire est-il au-dessus de tous les indicateurs situés sur la gauche ?
  • Les couleurs et les tailles des sections indiquant les totaux ne sont quant à elles pas logiques.

Validez vos idées et commencez à élaborer votre tableau de bord

Votre équipe a maintenant exprimé clairement ses attentes et vous êtes presque prêt(e) à débuter l’élaboration de votre tableau de bord. Il ne reste plus qu’à passer une dernière fois en revue avec l’équipe l’objectif ainsi que la liste des idées et des fonctionnalités afin de les valider.

Vous avez travaillé rapidement et obtenu d’excellents résultats. Comment le processus s’est-il déroulé ? Revenons rapidement sur les différentes étapes.

Pour déterminer l’objectif de votre application/tableau de bord, vous avez suivi un processus semblable au suivant :

  1. Faire preuve d’empathie. Vous avez compris votre public, ce dont il a besoin et pourquoi.
  2. Réfléchir à des idées. Avec l’équipe, vous avez réfléchi à des idées pour répondre aux besoins de ce public.
  3. Transformer les idées en fonctionnalités. Vous avez proposé des fonctionnalités correspondant aux idées formulées pour le tableau de bord.

Somme toute, rien de bien compliqué. Ce processus est d’ailleurs semblable à celui que nous suivons au sein de l’équipe de conception de Salesforce Analytics lorsque nous travaillons sur des applications avec notre équipe de développement ou avec nos clients.

Dans le cadre de ce processus, nous organisons généralement des ateliers informels, assez proches de la réunion que vous avez eue avec l’équipe, pour proposer des idées et des fonctionnalités spécifiques. Ces ateliers se déroulent généralement selon les étapes suivantes :

  1. Phase de dessin : au cours de plusieurs sessions courtes et chronométrées, chaque membre esquisse des idées de fonctionnalités potentielles pour l’application.
  2. Phase de présentation : les membres de l’équipe présentent rapidement leurs idées tour à tour. Ils ont trois minutes ou moins pour exposer chaque idée.
  3. Phase de tri : pendant que les idées sont débattues et hiérarchisées, des post-it jaunes représentant chaque idée sont classés et répartis en catégories.
  4. Phase de définition des priorités : l’équipe classe les idées de la plus à la moins pertinente pour répondre à ses besoins.
Processus de détermination des fonctionnalités, comme décrit dans le texte ci-dessus

Cela vous rappelle quelque chose ? Comme nous l’avons dit, c’est au final assez proche de ce que vous avez fait en partageant des pizzas, non ? Là encore, rien d’extrêmement compliqué : ici, le bon sens prime. Cependant, lorsqu’on a hâte de développer et de livrer une application, de telles étapes, pourtant fondamentales, sont facilement négligées.

Maintenant que vous avez des bases solides, nous allons enfin pouvoir nous amuser à résoudre les problèmes de l’incitateur ! Vous commencerez par effectuer un petit ajustement pour faire en sorte que l’application remplisse son objectif général. Ensuite, vous vous consacrerez davantage à en peaufiner la structure et l’apparence.

Refonte de l’incitateur, étape 1 : il était grand temps

Vous n’avez pas manqué de le constater lorsque vous avez ouvert l’incitateur. Quand l’équipe y a jeté un coup d’œil, c’est aussi l’une des premières choses qu’elle a remarquées : impossible de savoir à quel moment les activités de l’équipe ont eu lieu. Voilà qui est fâcheux pour une application dont le but est de fournir en temps réel des indicateurs de performance clés (KPI) sur les activités des commerciaux. Comment proposer des KPI actualisés en temps réel alors que le tableau de bord ne peut pas mesurer le temps ?

  1. Dans Analytics Studio, cliquez sur l’onglet TABLEAUX DE BORD.
  2. Cliquez sur le tableau de bord Mon incitateur (la copie que vous venez de créer) pour l’ouvrir.
  3. Cliquez sur le bouton Modifier (Bouton Modifier en haut du tableau de bord). Le concepteur de tableau de bord s’ouvre.
  4. Sélectionnez le conteneur Filtres Conteneur Filtres mis en évidence dans le concepteur de tableau de bord.
  5. Dans le panneau de propriétés du widget à droite, cliquez sur Gérer les filtres globaux..

    Bouton Gérer les filtres globaux en surbrillance dans le concepteur de tableau de bord

  6. Pour le jeu de données Activités, cliquez sur Bouton du champ Ajouter un filtre..

    Bouton du champ Ajouter un filtre en surbrillance dans le concepteur de tableau de bord

  7. Pour rechercher les champs de date avec lesquels effectuer le filtrage, saisissez « date » dans la zone de recherche.

    Boîte de dialogue modale Sélectionner un champ avec le mot date dans son champ de recherche

  8. Sélectionnez ActivityDate et cliquez sur Créer.
  9. Cliquez sur le bouton Enregistrer (Bouton Enregistrer en haut du tableau de bord) puis cliquez sur Enregistrer.
  10. Cliquez sur le bouton Aperçu (Bouton Aperçu situé en haut du tableau de bord).

Très bien ! Vous avez ajouté un filtre de date. Simple, n’est-ce pas ? Maintenant, essayez-le.

  1. Cliquez sur le nouveau filtre ActivityDate.
  2. Sélectionnez Exercice fiscal en cours à ce jour.
  3. Cliquez sur Appliquer.
Le tableau de bord n’affiche que les activités de la période sélectionnée.

Grâce à cette solution simple, vous avez résolu l’un des principaux problèmes qui empêchaient le tableau de bord de remplir sa fonction. Félicitations !

De l’objectif à la structure

Il vous reste encore un long chemin à parcourir. En effet, vous n’avez corrigé qu’un seul des problèmes liés à l’objectif. Ce module Trailhead concerne le processus de conception et non la création du tableau de bord. Il ne vous permettra donc pas de résoudre tous les problèmes liés à ce dernier. Cependant, lorsque vous avez ajouté le filtre, vous avez constaté qu’Analytics Studio proposait des outils puissants pour donner vie à vos conceptions et créer des tableaux de bord. Vous pouvez explorer par vous-même les outils de création de tableaux de bord Analytics en consultant les ressources incluses à la fin de cette unité.

Où en sommes-nous dans le processus de conception ? Vous connaissez le public visé par votre application et son objectif. Vous avez également proposé des idées de conception et de fonctionnalités. Il est temps pour vous de passer à la phase suivante de la conception, à savoir déterminer la structure du tableau de bord et l’organisation de ses différents éléments.

Avant cela, continuez de vous rapprocher de l’obtention de votre badge en évaluant vos nouvelles connaissances avec ces questions.