Suivez votre progression
Accueil Trailhead
Accueil Trailhead

Posez les bonnes questions avant de créer votre application

Objectifs de formation

Une fois cette unité terminée, vous pourrez :
  • Comprendre pourquoi il est nécessaire de déterminer le public visé par une application et son objectif
  • Déterminer le public cible et l’objectif de l’application donnée en exemple

Concevoir dans un objectif précis

Revenons rapidement sur les différentes étapes.

Un seul coup d’œil vous a suffi pour constater que l’incitateur devait être retravaillé. Avec tout le respect que vous devez à votre prédécesseure, il y a quelque chose qui ne va pas dans cette application. Pour l’instant, la refonte de l’application n’est pas prioritaire : vous réfléchissez d’abord à sa conception. Vous avez découvert les principes de la conception, ainsi qu’un processus que vous pourrez suivre pour intégrer ces principes à votre travail de développement. Vous êtes maintenant prêt(e) à le mettre en œuvre.

Quelle sera votre prochaine initiative ? Déterminer l’objectif de l’incitateur. Plus précisément, il vous faut identifier un public pour l’application et définir pourquoi ces personnes l’utiliseront, c’est-à-dire ce qu’elle leur apporte d’unique. En d’autres termes, vous devez identifier les utilisateurs de votre application et déterminer son objectif.

Sans cela, vous n’avez pas de point de départ. Il est indéniable que votre prédécesseure savait manipuler les données. Elle maîtrisait l’insertion de données dans Analytics et la modification du flux de données afin que celui-ci inclue seulement les données adéquates dans une structure adaptée. Elle était aussi plutôt douée pour créer des tableaux de bord. Elle n’avait cependant pas réfléchi à leur utilisation concrète. Elle ne pouvait donc pas obtenir mieux qu’un méli-mélo de graphiques qui, certes, étaient attrayants, mais dont on ne sait même pas s’ils ont réellement répondu aux interrogations que l’équipe commerciale avait sur ses données.

Vous décidez de demander à quelques responsables commerciaux de quelles informations au sujet des activités des représentants commerciaux ils ont besoin pour développer l’entreprise. Avant votre réunion, configurez votre propre version de l’incitateur dans une organisation Trailhead Developer Edition spécifique.

Configurer une organisation Developer Edition et exécuter le flux de données

Une organisation Developer Edition gratuite est un environnement sécurisé pour vous perfectionner et mettre en pratique de nouvelles compétences. Vous en aurez certainement besoin lorsque vous travaillez avec l’application Incitateur. Exécutez également le flux de données de l’incitateur pour vous assurer que les données s’affichent correctement dans les tableaux de bord.

Important :

Important :

Dans ce parcours, il n’est pas possible d’utiliser une organisation Developer Edition existante ou une organisation Trailhead Playground. Vous devrez utiliser une organisation Developer Edition spécifique, compatible avec Analytics. Vous devez vous inscrire à cette organisation Developer Edition spéciale, car elle offre une licence Analytics Platform limitée, et contient des exemples de données dont vous aurez besoin pour ce parcours sur Analytics.

Procédons à la configuration afin que vous puissiez vous connecter et commencer à travailler avec Analytics.

  1. Accédez à https://developer.salesforce.com/promotions/orgs/analytics-de.
  2. Renseignez le formulaire avec une adresse e-mail active. Votre nom d'utilisateur doit également se présenter sous la forme d'une adresse e-mail unique, sans nécessairement correspondre à un compte de messagerie valide. Par exemple, votre nom d’utilisateur peut être votrenom@waverocks.de ou inclure le nom de votre société.
  3. Une fois le formulaire renseigné, cliquez sur Inscrivez-moi. Un message de confirmation s’affiche. Le message de confirmation vous invite à consulter votre messagerie.
  4. Dans l’e-mail d’activation que vous recevez, cliquez sur le lien.
  5. Renseignez le formulaire d’inscription, puis définissez votre mot de passe et une question de vérification. Conseil Conseil : notez ou mémorisez vos identifiants. Pour vous connecter, accédez à login.salesforce.com.
  6. Cliquez sur Enregistrer. Vous êtes maintenant connecté(e) à votre nouvelle organisation Analytics Developer Edition, contenant les données de CTC Electronics.

Exécutez ensuite le flux de données pour vous assurer que les données analysées sont à jour.

  1. Dans le lanceur d’application (Icône Lanceur d’application), cherchez et sélectionnez Analytics Studio.
    Remarque

    Remarque

    Si Analytics Studio ne s’ouvre pas, vérifiez si votre bloqueur de fenêtres publicitaires est activé. Si c’est le cas, modifiez le paramètre afin d’autoriser les fenêtres contextuelles provenant de votre organisation. 

    Lorsque vous ouvrez Analytics Studio pour la première fois, l'écran de bienvenue apparaît et vous propose des ressources pour vous aider à démarrer. Vous pouvez l'ignorer pour le moment et le rouvrir plus tard, quand vous en aurez besoin, à partir du menu Aide.  Cliquez sur le point d'interrogation en haut à droite pour ouvrir le menu. Sélectionnez ensuite Bienvenue dans Analytics.

  2. En haut à droite, cliquez sur l’icône d’engrenage et sélectionnez Gestionnaire de données. Choix disponibles à partir de l’icône d’engrenage d’Analytics, comportant notamment le gestionnaire de données
  3. Sous Surveiller, sélectionnez FLUX DE DONNÉES. Gestionnaire de données Analytics avec l’affichage Flux de données sélectionné Tout à droite de L_incitateur, cliquez sur le triangle et sélectionnez Exécuter maintenant. Options du Flux de données affichant Exécuter maintenant.
  4. Sous Surveiller, cliquez sur Tâches pour afficher le statut du flux de données. Lorsque le flux de données termine de s’exécuter, le message En cours d’exécution, affiché en bleu, se modifie en Réussi, qui s’affiche lui en vert.

Et voilà ! Votre organisation est entièrement configurée avec de nouvelles données et vous êtes prêt(e) à corriger les problèmes de l’incitateur.

Faire une copie du tableau de bord de l’incitateur

Votre organisation spéciale Trailhead DE étant maintenant créée, il est temps de jeter un œil à l’application et de faire une copie du tableau de bord avec lequel vous allez travailler. Vous modifierez ensuite le tableau de bord en fonction des principes et des concepts que vous apprendrez au cours de votre parcours de conception.

  1. Si vous n’êtes pas encore connecté(e) à l’organisation Developer Edition à laquelle vous vous êtes inscrit(e) dans l’unité précédente, connectez-vous-y, puis revenez dans Analytics Studio.
  2. Dans Analytics Studio, cliquez sur Tous les éléments dans la colonne de gauche.
  3. Cliquez sur l’onglet APPLICATIONS, puis sur Incitateur pour ouvrir l’application.
  4. Ouvrez le tableau de bord Incitateur 1.
  5. En haut à droite du tableau de bord, cliquez sur le bouton Plus (Bouton Plus en haut du tableau de bord) et sélectionnez Cloner dans un nouvel onglet. Une copie du tableau de bord s’ouvre en mode édition dans un nouvel onglet Analytics Studio.
  6. Pour enregistrer la copie, cliquez sur le bouton Enregistrer (Bouton Enregistrer en haut du tableau de bord).
  7. Saisissez le titre Mon incitateur, puis cliquez sur Enregistrer.
  8. Pour afficher le tableau de bord, cliquez sur le bouton Aperçu (Bouton Aperçu situé en haut du tableau de bord).

Très bien ! Vous disposez maintenant de votre propre version du tableau de bord, sur laquelle vous pourrez travailler plus tard.

Capture d’écran du tableau de bord des activités de l’équipe commerciale

Remarque

Remarque

Si vos graphiques sont différents des exemples présentés, ne vous inquiétez pas. Les éléments de base des tableaux de bord sont identiques, même lorsque les données sont différentes.

Compréhension de votre audience

Vous avez d’ores et déjà programmé une réunion avec la vice-présidente des ventes et ses collaborateurs pour leur faire une démonstration de l’incitateur. Pour vous, c’est le moyen parfait de briser la glace, de savoir quels sont leurs besoins et de les laisser essayer le tableau de bord, même s’il n’est qu’à l’état de prototype. Votre objectif pour cette réunion est d’obtenir suffisamment d’informations de la part de l’équipe pour vous permettre d’établir clairement l’objectif du tableau de bord.

Vous lancez la réunion en présentant l’incitateur à l’équipe. Puis, vous leur demandez : « De quels indicateurs clés d’activité avez-vous besoin pour assurer le suivi de votre équipe et la garder motivée ? »

Indicateurs clés à intégrer dans l’incitateur, formulés dans des bulles de pensée.

L’équipe est ravie de collaborer avec un administrateur Salesforce aussi dynamique. Tour à tour, les membres de l’équipe exposent leurs souhaits.

  • « J’aimerais disposer d’un classement indiquant qui sont mes commerciaux les plus actifs. Je trouverais formidable de pouvoir les féliciter et faire d’eux des exemples pour les autres. »
  • « Tout à fait. J’aimerais aussi pouvoir identifier ceux qui peuvent en faire plus, afin de les épauler. »
  • « Peut-on obtenir des classements par type d’activité ? Dans les secteurs étendus, nous travaillons principalement par e-mail. Dans les villes, nous organisons par contre beaucoup d’événements. Cela pourrait me permettre de mieux savoir si mes commerciaux agissent de manière adéquate dans leurs secteurs. »
  • « Pour évaluer les performances de chaque commercial, j’aimerais disposer d’une vue d’ensemble sur les données, comportant les résultats totaux de l’ensemble de l’équipe commerciale et pour chaque région, ainsi que les niveaux d’activité moyens. »
  • « Et qu’en est-il des données détaillées ? Peut-on voir les activités par compte ? Ce serait un bon moyen de nous assurer que nous accordons à chaque compte l’attention qu’il mérite. »

Vous êtes heureux/se d’entendre ces demandes, car l’incitateur peut déjà répondre à certaines d’entre-elles. Vous ouvrez donc le tableau de bord.

« Pas mal », confie l’un des responsables régionaux. « Ce graphique à barres est excellent, mais… » et voilà, ça commence. Chaque personne présente pointe ensuite du doigt les défauts du tableau de bord.

  • « Je n’arrive pas à déterminer de quelle période il s’agit. Cela représente-t-il un an ? Un trimestre ? Un mois ? Cette présentation n’est pas très pratique. »
  • « Pourquoi les totaux sont-ils placés tout en bas ? Ne devraient-ils pas être plutôt en haut ? »
  • « Un outil de mesure des performances ne serait pas de trop, comme je l’ai déjà dit. Et qu’en est-il des moyennes ? Des objectifs de l’équipe pour chaque type d’activité ? »
  • « On dirait que beaucoup de choses sont mélangées. Pourquoi le nom du propriétaire figure-t-il en haut d’une colonne de données qui ne lui correspond pas vraiment ? Comment expliquez-vous un tel mélange ? »
  • « Pourquoi avoir utilisé tant de couleurs, ainsi que des caractères de tailles et d’aspects différents ? »
Ce qui rebute l’équipe dans le premier tableau de bord de l’incitateur.

En voilà des commentaires constructifs ! Vous soupçonniez déjà que certains de ces points étaient problématiques. Il vous est très utile d’en avoir la confirmation et d’obtenir l’avis des futurs utilisateurs de l’application. Obtenir sur le vif les retours des parties prenantes est certes un bon point, mais il vous reste toujours à déterminer comment cela peut vous permettre de concevoir une application de qualité. Vous avez du pain sur la planche !

Vous répétez toutes les idées et critiques émises pour vous assurer de les comprendre. Ensuite, vous les inscrivez sur le tableau pour les prendre en photo. Pour les cinq minutes qui restent, vous proposez au groupe de dessiner son tableau de bord idéal inspiré de ces premiers commentaires. L’enthousiasme est unanime, mais quelques membres de l’équipe se démarquent particulièrement par leur implication et leur créativité. Vous terminez donc la réunion un peu plus tôt que prévu et invitez ces personnes à se réunir à nouveau avec vous lors d’une séance de suivi.

Vous venez de franchir la première étape permettant de déterminer l’objectif de votre tableau de bord : comprendre votre public et ses besoins. En y réfléchissant, vous estimez être désormais capable de définir clairement l’objectif de l’application.

« Donner aux responsables des ventes un moyen de mesurer les activités de leurs commerciaux, par type et par rapport à des critères de référence pour que chacun reste motivé et avance dans la bonne direction. Ils ont besoin de savoir ce que fait chaque commercial, de récompenser les personnes les plus performantes et de venir en aide à celles dont les performances sont potentiellement insuffisantes. De plus, ils doivent pouvoir s’assurer que tous les comptes restent actifs. »

Vous en informez l’équipe par e-mail. Motivée et impliquée comme elle est, elle ne tarde pas à vous répondre qu’elle approuve totalement !

Faire preuve d’empathie envers le public visé

Tout concepteur rêverait de recevoir de telles réponses enthousiastes de la part de son équipe. Pour qu’une application soit utile à ses utilisateurs, vous devez, en tant que concepteur, faire preuve d’empathie envers votre public. Vous devez comprendre ses intentions, ses objectifs et les actions qu’il souhaite entreprendre. Vous devez également avoir conscience de ses difficultés et comprendre comment votre application peut aider à les résoudre.

Les progrès que vous avez effectués pour déterminer l’objectif de votre application sont déjà importants. À suivre : la transcription des informations que vous avez recueillies en un ensemble d’exigences de conception spécifiques pour les fonctionnalités. Nous vous montrerons comment procéder dans l’unité suivante, et vous commencerez même à régler les problèmes de l’incitateur,

mais répondez dans un premier temps à ces questions pour vous rapprocher de l’obtention de votre badge Concepts de base de la conception d’applications.